À cinquante kilomètres de la ligne, l'allemand Tony Martin s'extirpe d'un groupe de 26 coureurs avec lesquels il s'était échappé et compte plus de 9 minutes d'avance sur le peloton. On sait alors que le vainqueur sera dans le groupe de tête.


"Allez Bardet!" : c'est écrit un peu partout, logique, on est sur ses terres, en tête du peloton,  l'équipe AG2R se montre d'ailleurs dans Peyra Taillade mais ne réussit pas à lâcher Froome ou Aru.

À 10 kilomètres du Puy, Bauke Mollema le Néerlandais est en tête poursuivi par quatre coureurs dont Warren Barguil ; les premiers au classement général pointent à plus de 6 minutes.

À l'entrée de la ville, Mollema compte quelques secondes d'avance sur ses poursuivants qui n'arriveront pas à faire la jonction et c'est la victoire d'étape en 4 h et 40 minutes.

Quant au peloton où se trouvent Bardet, Froome et Aru, c'est le maillot jaune qui fait l'effort, Romain Bardet sera crédité du même temps.

Le classement général reste inchangé, Romain Bardet reste troisième à 23 secondes de Christopher Froome.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.