Autour du Puy, les campings affichent complet depuis des mois. Pour faire face à cet afflux massif de véhicules, il a fallu aménager une aire supplémentaire. Le Tour de France fait juste partie du voyage, et permet de visiter Le Puy-en-Velay.

Claude est venu de la Loire voisine s'installer huit jours au Puy. C'est la possibilité de voir les coureurs pendant trois jours. Pas question de suivre le rythme infernal de la course.

Le long des routes, le moindre parking ou bas-côté suffisamment large devient un emplacement pour camping-car.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.


A une trentaine de kilomètres de la ligne d'arrivée, la côte de Saint-Vidal est un point stratégique. Pour parvenir à s'y installer, les passionnés avaient repéré les lieux sur Google Maps.

Jean-Pierre est arrivé le premier, et comme d'habitude, il a gardé une place pour ses amis. Voisins en Bretagne, et ensemble sur la route du Tour, ils lèveront le camp juste après l'arrivée de l'étape.

Jeudi prochain, ils ont rendez-vous avec le col d'Izoard. Et pour assister à la dernière étape de montagne, les places seront chères sur le bord de la route.