• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Sécurité routière en Haute-Loire : accidents, comportements dangereux, radars... le bilan de 2018 en chiffres

En 2018, il y a eu 29 morts sur les routes de Haute-Loire. Il faut remonter à 2009, soit presque dix ans en arrière, pour recenser un tel niveau de mortalité. Photo d'illustration. / © Philippe Chérel / MaxPPP
En 2018, il y a eu 29 morts sur les routes de Haute-Loire. Il faut remonter à 2009, soit presque dix ans en arrière, pour recenser un tel niveau de mortalité. Photo d'illustration. / © Philippe Chérel / MaxPPP

Nombre de tués sur les routes, conduite avec alcool ou stupéfiants, excès de vitesse... les indicateurs de la sécurité routière pour l'année 2018 publiés lundi 18 févier par la préfecture de la Haute-Loire sont alarmants.

Par Aurélia Abdelbost

La préfecture de Haute-Loire a communiqué lundi 18 février le bilan de la sécurité routière en Haute-Loire en 2018 et les chiffres sont alarmants. En ce qui concerne l'accidentalité, presque tous les indicateurs sont à la hausse. En 2018, il y a eu 29 morts. Il faut remonter à 2009, soit presque dix ans en arrière, pour recenser un tel niveau de mortalité.
 

Dans près d'un accident corporel sur deux, des personnes vulnérables, piétons, cyclistes, motards, sont impliquées. Et un tiers des victimes étaient des jeunes de 14-29 ans, une catégorie d'âge surreprésentée par rapport à sa part de la population.
 

Près des deux tiers des accidents corporels se déroulent en rase campagne comme la majorité des accidents mortels. Mais, fait inhabituel, sept accidents mortels se sont déroulés en agglomération en 2018.
 

Carte Des Accidents by on Scribd


L’implication de l’alcool est en augmentation dans les accidents corporels (17% des accidents en 2018 contre 15,9 % en 2017). Néanmoins, c'est la vitesse qui est le principal facteur des accidents. Les suspensions de permis de conduire concernant la vitesse ont augmenté de 16,5% entre 2017 et 2018. Mais la moitié des suspensions administratives porte sur la conduite avec alcool. 
 

Pour que les chiffres ne soient pas aussi préoccupants en 2019, la préfecture souhaite commencer par rétablir le parc actuel de radars. Les deux tiers des appareils ont été endommagés depuis le début de la mobilisation des gilets jaunes en novembre. Pour autant, le nombre d'infractions enregistrées par les radars automatiques fixes a doublé sur la période novembre-décembre : 13 455 infractions en 2018 contre 6 443 en 2017, témoignant d'un relâchement des automobilistes. 
 

Sur le même sujet

Valence (Drôme) : une explosion dans un appartement fait un mort et un blessé léger

Les + Lus