Alpes suisses : deux morts et neuf blessés après une importante chute de blocs de glace, une alpiniste française parmi les victimes

Publié le Mis à jour le
Écrit par O.B

Une chute de séracs (gros blocs de glace) a fait deux morts et neuf blessés dans le secteur du "Plateau du Déjeuner", dans le sud de la Suisse. Une alpiniste française fait partie des victimes.

Lors de l’ascension du Grand-Combin - un sommet des Alpes situé dans le canton du Valais, en Suisse – plusieurs alpinistes ont été victimes, ce vendredi 27 mai peu après 6 heures du matin, d’une importante chute de séracs.

D'importants moyens ont aussitôt été engagés afin de les secourir. Les sauveteurs ont convergé sur cette zone difficile d'accès à bord de 7 hélicoptères.

Une alpiniste française parmi les victimes

Selon la police cantonale du Valais, 17 alpinistes - répartis en plusieurs groupes - se trouvaient sur place au moment de l’accident. Deux d'entre eux sont décédés sur place : une alpiniste française âgée de 40 ans, et un ressortissant espagnol âgé de 65 ans.

Neuf autres montagnards ont été héliportés vers les hôpitaux de Sion et de Lausanne : deux d’entre eux sont grièvement blessés. D'autres alpinistes, indemnes, ont également été évacués de la zone par hélicoptère.

Accident à 3 400 mètres d'altitude

La chute de ces blocs de glace a eu lieu à 3 400 mètres d’altitude, dans le secteur du "Plateau du Déjeuner" lors de l’ascension du Grand Combin par la "Voie du Gardien".

Le Ministère public a ouvert une instruction afin de déterminer les circonstances de cet événement.

La police cantonale du Valais rappelle que "lorsque l’isotherme zéro degré se situe aux environs de 4 000 mètres d’altitude (comme c'était le cas ce vendredi - NDLR), il vaut mieux redoubler de prudence ou renoncer en cas de doute, la règle d’or étant de se renseigner en amont de la course choisie et de la faisabilité du moment auprès des gardiens et des guides de montagne."