Annecy : deux trafiquants de stupéfiants appartenant à un réseau albanais condamnés à huit mois de prison ferme

Publié le
Écrit par M.D.

Deux trafiquants de stupéfiants ont été condamnés à huit mois de prison ferme ce jeudi par le tribunal correctionnel d'Annecy. Ils transféraient l'argent de leurs transactions à un réseau en Albanie.

Plusieurs centaines d'euros et des dizaines de pochons de cocaïne et d’héroïne. Deux ressortissants albanais ont été arrêtés dans les environs d'Annecy et condamnés, jeudi 6 octobre, à 8 mois de prison ferme pour "trafic de stupéfiants".

Les gendarmes ont eu connaissance des activités des deux individus une semaine auparavant "suite à des informations obtenues sur le terrain", relate la compagnie de gendarmerie d'Annecy dans un communiqué. Grâce à un travail de reconnaissance, les enquêteurs découvrent que les trafiquants opèrent sur les communes de Poisy, Chavanod, Epagny et Pringy (Haute-Savoie).

"Placés sous surveillance, les vendeurs sont vus transférant de l'argent au réseau albanais", peut-on lire dans le même communiqué. Les deux trafiquants sont interpellés cinq jours après le début des investigations dans la chambre d'hôtel où ils logeaient. Plusieurs centaines d'euros, du produit de coupe et tout le nécessaire de confection et de vente sont découverts sur les lieux.

Une zone de cache dans les bois

L'audition des suspects en garde à vue permet aux gendarmes de découvrir une zone de cache dans les bois, non loin de la commune de Meythet. Avec l'appui d'une équipe cynophile, ils y découvrent "plusieurs dizaines de pochons conditionnés de cocaïne et d’héroïne".

Les deux hommes ont été présentés jeudi devant le tribunal correctionnel d'Annecy, sept jours après l'ouverture de l'enquête. Ils ont été condamnés à huit mois de prison ferme avec mandat de dépôt ainsi qu'à une interdiction du territoire français.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité