Environnement : le vélo cargo, une nouvelle alternative à la voiture ?

Publié le
Écrit par MCP avec M. Feutry

Alors que le prix des carburants flambe, le vélo cargo électrique se positionne comme alternative à la voiture. Près d'Annecy, en Haute-Savoie, la société Yuba conçoit depuis 2006 des vélos cargos qui peuvent transporter plusieurs passagers ou de lourdes charges. Et le marché est en plein essor.

Le vélo rallongé, c'est la spécialité de la maison. La société Yuba, située à La Balme-de-Thuy, près d’Annecy en Haute-Savoie, vient de sortir son dernier modèle polyvalent. À l’arrière du vélo, un espace de chargement modulable permet différents usages. 

"On a la position side board pour s’asseoir à l’arrière et transporter des passagers. Et si on ouvre derrière, on peut le mettre en plateforme pour transporter tous types d’objets" explique Mathilde Redien, responsable marketing chez Yuba.

Plus longs que des vélos classiques, les vélos cargos, électriques ou non, se vendent entre 1000 et 5000 euros. Avec une gamme d'accessoires pensée pour répondre à tous les usages, même les plus inattendus...

"Ça va du transport d'enfants au transport d’adultes, en passant par le transport de ski, de surf, et bientôt de chien ! On arrive sur des sites qui sont finalement des niches, mais on sait qu’il y a plein de besoins et qu’on peut tout transporter avec un vélo cargo" détaille Mathilde Redien.

Avec un marché en plein essor, la petite entreprise franco-américaine devrait fabriquer 10 000 vélos cette année, soit deux fois plus qu'avant la crise sanitaire. Les cycles sont fabriqués à Taïwan. Et la demande ne cesse d'augmenter.

"C’est toujours un peu la même démarche. C'est souvent pour ne pas racheter une voiture soit pour éliminer la deuxième voiture. Ce qui est sûr, c’est que la congestion des villes et le prix du transport type automobile devient important. Et donc les familles préfèrent un usage dynamique" analyse Harald Marzolf, le directeur Europe de Yuba.

Ces ventes sont aussi boostées par la multiplication des aides à l'achat, comme la prime à la conversion ou le bonus écologique. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité