Lionel Martin, ancien résistant annécien délivre son témoignage

Ce vendredi 19 mai, Lionel Martin, un ancien résistant était de passage en Haute-Savoie, sa terre d’origine. Âgé de 94 ans, il raconte sa participation à l’assassinat le 16 novembre 1944 d'un préfet vichyste et du chef du maintien de l'ordre de l’époque, à Annecy.

© Christian Mathieu
Il a photographié ce moment de l’histoire et s’en rappelle comme si c’était hier. Lionel Martin, ancien résistant annécien raconte ses souvenirs en détails et avec vivacité.

Du chapeau sur la tête du colonel Georges Lelong, aux gesticulations du préfet Charles Marion tous deux arrêtés avant d’être exécutés, Lionel Martin se souvient de tout, mais ne regrette rien : "Ce qu’on a fait n’était pas légal, mais c’était la chose à faire, on n'a jamais regretté."

Un ami de Lionel Martin, Michel Odesser rajoute que "95 % des annéciens étaient pour l’exécution de Lelong, l’affaire a donc été facilement étouffée."

Ce vendredi 19 mai 2017, c’était la première fois qu’il revenait sur les lieux de l’exécution, après avoir longtemps gardé le secret.

durée de la vidéo: 02 min 22
Témoignage d'un ancien résistant originaire de Haute-Savoie

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
témoignage sorties et loisirs histoire seconde guerre mondiale