Mont-Blanc : les refuges du Goûter et de Tête Rousse pourraient rouvrir à partir du 20 août

Publié le Mis à jour le
Écrit par O.B

Fermés depuis le 5 août, les refuges du Goûter et de Tête Rousse, qui se trouvent sur la voie normale d’accès au mont Blanc, pourraient rouvrir, si les conditions le permettent, à partir du 20 août. Seul le camp de base de Tête Rousse restera fermé.

Les refuges du Goûter et de Tête Rousse, situés sur la voie normale d’accès au mont Blanc pourraient rouvrir à partir du 20 août. "La fin de la canicule et quelques précipitations sont venues marquer un changement important dans les conditions climatiques sur le massif du mont Blanc" explique le maire de Saint-Gervais, en Haute-Savoie, dans un communiqué.

Jean-Marc Peillex explique également qu’une reconnaissance des lieux a été effectuée par la compagnie des guides de Saint-Gervais Val Montjoie. Une opération qui aurait permis "de purger plusieurs blocs instables (…) en l’absence d’alpinistes dans la voie".

Seul le camp de base de Tête Rousse restera fermé.

"Cela ne veut pas dire qu’il n’y a plus aucun risque"

Le 5 août, Jean-Marc Peillex annonçait la fermeture des refuges du Goûter et de Tête Rousse en raison de la dangerosité de l’ascension. Les fortes chaleurs et la sécheresse rendaient l'itinéraire vers le toit de l'Europe très difficilement praticable en raison de chutes de pierres importantes, notamment dans le couloir du Goûter.

Le 20 août, les refuges pourraient rouvrir, uniquement si les conditions le permettent, prévient l'élu : "Dans l’éventualité où la situation climatique se dégraderait à nouveau ou en cas de nouveaux épisodes de chutes de pierres, je serais amené à reprendre immédiatement un arrêté de fermeture des refuges." Avant d’ajouter : "La voie royale (…) dite du Goûter, est et restera un itinéraire d’alpinisme".

Elle ne sera jamais l’attraction phare d’un grand parc de loisirs où les rochers qui chuteraient seraient en polystyrène.

Jean-Marc Peillex, maire de Saint-Gervais, en Haute-Savoie.

Avant même la fermeture de ces deux refuges, les compagnies des guides de Chamonix et Saint-Gervais avaient déjà suspendu leurs ascensions du mont Blanc depuis mi-juillet face à la dangerosité des conditions sur l'itinéraire.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité