Stations de ski : le pass sanitaire sera obligatoire dans les remontées mécaniques en Haute-Savoie

Publié le
Écrit par M.D.
Les remontées mécaniques à l'arrêt de la station de La Clusaz, en Haute-Savoie.
Les remontées mécaniques à l'arrêt de la station de La Clusaz, en Haute-Savoie. © OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP

Le pass sanitaire va devenir obligatoire pour accéder aux remontées mécaniques des stations de ski de Haute-Savoie, dès le 4 décembre, à cause de la dégradation de l'épidémie. Des contrôles auront lieu notamment lors de l'achat du forfait.

Les stations de ski de Haute-Savoie soumises au pass sanitaire. La nouvelle a été annoncée par le préfet vendredi 26 novembre lors d'une conférence de presse. En raison d'un taux d'incidence dépassant les 200 cas pour 100 000 habitants, seuil de déclenchement fixé par le gouvernement, les skieurs devront justifier d'une vaccination complète ou présenter un test PCR de moins de 24 heures pour emprunter les remontées mécaniques.

Au niveau national, le taux d'incidence du Covid-19 atteint 231 cas pour 100 000 habitants au 23 novembre, 213 pour le département de la Haute-Savoie. Les signaux épidémiques basculent donc au rouge, déclenchant l'instauration du pass sanitaire en plus du port du masque dans les télécabines et les files d'attente des remontées mécaniques, déjà obligatoire dans tout le pays.

Contrôles aléatoires

Ce protocole, annoncé par le Premier ministre Jean Castex lors de sa venue au Grand-Bornand, s'appliquera dès l'ouverture des stations le 4 décembre. Une décision "qui n'est pas une surprise compte tenu de la dégradation de la situation sanitaire liée au Covid-19", commente la station d'Arâches-la-Frasse.

"Les personnes seront contrôlées au moment de l'achat de leur forfait. Et vu que tout le monde ne skie pas, des contrôles aléatoires seront effectués dans la station", nous expliquait Alexandre Maulin, président des Domaines skiables de France (DSF), pour qui cette nouvelle était attendue.

"Ce n’est pas un contrôle, ce sera une vérification", a expliqué le préfet de la Haute-Savoie Alain Espinasse, cité par L'Essor savoyard, précisant que "ce ne sera pas un motif pour refuser la vente du forfait". Les forces de l'ordre pourront également effectuer des contrôles en station, notamment dans les bars et restaurants, pour verbaliser les contrevenants. A noter que les saisonniers des domaines skiables seront également soumis à cette obligation de pass sanitaire.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.