VIDEO. Lac d'Annecy : quatre athlètes plongent à 42 mètres de profondeur pour explorer le France

Quatre athlètes de haut niveau, dont le skieur Kévin Rolland, se sont retrouvés à la base nautique des Marquisats, à Annecy, pour une session d'apnée particulière ce dimanche. Ensemble, dans les eaux du lac, ils sont partis à la découverte d'un site mythique de plongée : le France.
Quatre athlètes sont partis à la découverte du France, à 42 mètres de profondeur dans le lac d'Annecy.
Quatre athlètes sont partis à la découverte du France, à 42 mètres de profondeur dans le lac d'Annecy. © Mathias Lopez VECOM VIDEO
Quand Kévin Rolland, champion de ski freestyle, rencontre trois stars des profondeurs, cela donne un moment exceptionnel. "Pour eux, c'est facile, mais pour moi, c'est très dur", jugeait le Savoyard avant de se mettre à l'eau. A 42 mètres de profondeur, dans les eaux du lac d'Annecy, les athlètes ont exploré le France ce dimanche 19 juillet, le dernier bateau à vapeur datant du siècle passé. Mis en service sur le lac en 1909, il a mystérieusement coulé en 1971.

Cette plongée en apnée a été imaginée par Stéphane Tourreau, vice-champion du monde de la discipline et amoureux du lac d'Annecy. "C'est un spot connu puisque c'est une des plus belles épaves d'eau douce en Europe. C'est une épave qui fait 47 mètres de long, qui a toute une histoire (...) et pouvoir la plonger non pas en bouteille mais en apnée, c'est une occasion exceptionnelle. Et ça apporte toujours un petit peu de sensations fortes. Quand on est en bas, on ne peut pas rester des heures donc chaque seconde est imprimée, on photographie vraiment l'instant", décrit-il.

 

"Partage humain"


Un décor sublime offert à ce petit groupe d'apnéistes qui pratiquent tous cette activité de manière différente. "On prend un plaisir fou à voyager au fond, à découvrir l'épave avec les copains, raconte Guillaume Bourdila, recordman du monde d'apnée dynamique, en piscine et sans palmes. C'est grisant de plonger en profondeur et de se laisser tomber sur plusieurs mètres (...) On a une espèce de perte de repères mais c'est super agréable finalement."

Une session entre amis et partenaires pour un sport pas si solitaire. "Pour moi, l'apnée c'est un sport d'équipe parce qu'on a besoin d'une équipe pour aller au fond et j'ai toujours l'habitude de m'entraîner avec mes amis (...) Au-delà des performances sportives, c'est un gros partage humain", ajoute le champion de plongée libre, Walid Boudhiaf. Des instants de rencontre au-delà des records du monde avec un désir profond de faire découvrir l'univers sous-marin.
 
Lac d'Annecy : quatre athlètes plongent à 42 mètres de profondeur pour explorer le France

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sports nautiques sport