VIDEO. Législatives 2022 : voir le grand débat de la deuxième circonscription de Haute-Savoie, d'Annecy aux Aravis

Publié le
Écrit par France 3 Alpes

Six candidats aux élections législatives dans la deuxième circonscription de Haute-Savoie ont débattu le 25 mai sur le plateau de France 3 Alpes. Prix de l'immobilier, transports, environnement… Découvrez leurs propositions.

Du centre historique d'Annecy jusqu'à la chaîne des Aravis en passant par la rive Ouest du lac. La deuxième circonscription de Haute-Savoie s'impose comme un territoire attractif au paysage de carte postale, ce qui n'est pas sans poser quelques difficultés. Des problèmes immobiliers, en premier lieu.

Annecy est devenue la cinquième ville la plus chère de France. Les logements y sont trop rares, trop chers, et souvent pris d'assaut par des plateformes comme Airbnb. Un phénomène qui gagne même les stations de ski voisines comme La Clusaz ou Le Grand-Bornand. Le logement s'impose comme la première préoccupation des habitants.

Territoire très prisé, Annecy et les rives du lac sont aussi saturés en matière de circulation. Comment faciliter les mobilités ? La question des transports fait figure de deuxième grand enjeu.

Reste la question environnementale : la pollution de l'air, celle du lac, les menaces sur la biodiversité mais aussi les grands aménagements comme la retenue collinaire qui fait polémique à La Clusaz. Dans les Aravis, le réchauffement climatique montre déjà ses premiers effets. L'agriculture pourrait très vite en souffrir.

Six candidats aux élections législatives dans la deuxième circonscription de Haute-Savoie avancent leurs propositions face à ces nombreux défis dans le grand débat organisé par France 3 Alpes mercredi 25 mai. A voir ou à revoir dans cet article.

Les candidats

  • Lionel Tardy, député de la circonscription de 2007 à 2017, candidat "divers droite".
  • Catherine Pacoret, conseillère départementale, candidate investie par l’UDI et Les Républicains (LR).
  • Pascal Sciabbarrasi, candidat écologiste mais sans le soutien d’EELV ni de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes).
  • Loris Fontana, candidat de la Nupes.
  • San Hippomène, candidat investi par le parti d’Eric Zemmour, Reconquête !.
  • Antoine Armand, candidat investi par Renaissance, le nouveau nom de La République en marche.

Le débat