Avoriaz (Haute-Savoie) : des saisonniers en quarantaine après une épidémie de gastro-entérite

Publié le Mis à jour le
Écrit par MF

A Avoriaz, en Haute Savoie, une dizaine de saisonniers d'un club de vacances ont été placés en quarantaine en raison d'une épidémie de gastro-entérite. Ils se plaignent d'être confinés dans des conditions insalubres.

Tout commence fin janvier lorsque saisonniers et vacanciers du club de vacances Belambra de Morzine tombent malades les uns après les autres. Les symptômes sont ceux de la gastro-entérite. 

Les services d'hygiène sont alors avisés et des prélèvements réalisés. Ils concluent que l'eau de l'établissement de Morzine est contaminée. En conséquence, le site est évacué et fermé le 5 février. 

Les saisonniers porteurs de la bactérie Shigella sont dès lors placés en quarantaine dans un autre établissement du groupe, à Avoriaz. Ils dénoncent leurs conditions d'hébergement.
 

 
"Les malades (dont nous faisons partie) ont étés parqués avec interdiction de sortir de la chambre ou d'échanger avec le reste du personnel", explique l'un d'entre eux.

"Notre lieu de vie est insalubre, on nous livre les repas sur plateau avec obligation de tout jeter (vaisselle comprise) à la poubelle. Toute personne prenant l’ascenseur a l'interdiction de s'arrêter à notre étage (comme si nous avions une maladie très grave contagieuse)."
 

Dix-huit saisonniers seraient dans cette situation, ignorant jusqu'à quand ils seront ainsi confinés. 

Contactée par France 3 Alpes, la direction du groupe Belambra confirme avoir "pris la décision de suspendre temporairement l'exploitation du Club de Morzine la semaine dernière suite à une suspicion de non-conformité de l'eau qui est fournier à Belambra".

Selon la direction, ses "collaborateurs ont été relogés. Personne n'est confiné dans des conditions insalubres".
 
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité