Bernard Accoyer, député de Haute-Savoie, dénonce un “glissement des campagnes électorales”

© Bertrand Guay/AFP
© Bertrand Guay/AFP

Bernard Accoyer, secrétaire général des Républicains (LR) et député de Haute-Savoie, a dénoncé mercredi 15 février 2017 un "glissement des campagnes électorales qui deviennent de plus en plus violentes", fustigeant "les allégations" distillées "à un moment choisi" contre François Fillon.

Par AFP

"Ce à quoi nous assistons, et ce n'est pas réservé à la France, c'est un glissement des campagnes électorales qui deviennent de plus en violentes, de plus en plus dures", a déploré le député de Haute-Savoie sur LCI.

"On l'avait vu récemment lors de la campagne présidentielle américaine", a-t-il ajouté, en référence aux différentes accusations lancées contre Donald Trump et Hillary Clinton.

"Les allégations qui ont été lancées contre François Fillon par la presse sont extrêmement violentes. Elles ont été distillées à un moment choisi. Et elles ont contenu des allégations choquantes, tout cela a joué un trouble", a dénoncé M. Accoyer.

Il faut dépasser cette période de polémique qui n'a rien apporté

"La campagne présidentielle doit maintenant repartir, parler du fond, il faut dépasser cette période de polémique qui n'a rien apporté", a-t-il ajouté, alors que François Fillon s'est rendu mardi à l'Assemblée tenter d'éteindre une nouvelle fronde à droite, et doit rencontrer mercredi l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy.

"Nicolas Sarkozy,(...) qui a été souvent été en position de leader et donc attaqué à de multiples reprises, donnera et échangera avec François Fillon sur ces questions qui sont difficiles et qui consistent à dépasser la polémique pour parler du fond", a expliqué le secrétaire général, saluant l'"attitude exemplaire" de Nicolas Sarkozy, candidat malheureux à la primaire remportée par François Fillon.

Après lé déjeuner, M. Fillon doit se rendre à Compiègne pour un déplacement sur le thème de la sécurité avant une réunion publique à 19H00, a indiqué son entourage mardi.

Sur le même sujet

Les + Lus