Les cannes à pêche Mitchell vont fermer à Marignier, Haute-Savoie

Si vous êtes pêcheur, vous avez peut-être une canne à pêche Mitchell. C'est une institution, un grand nom. L'entreprise quitte la vallée de l'Arve et la France, un choc pour ses 31 employés de Marignier qui se retrouveront bientôt sans emploi. 

Par Céline Aubert

"Mitchell l'innovation permanente"!!! Cette publicité et ce slogan des année 80, tout le monde dans la vallée s'en souvient, elle symbolisait la qualité française à la conquête du monde.

Dans les années 2000 Mitchell est passé sous le contrôle de Pure Fishing, mais sa maison mère était restée en Haute-Savoie. A Marignier sont depuis concentrés les services administratifs, le marketing et le service après-vente du groupe. 

Au total, 31 employés qui ne comprennent tout simplement pas ce qui leur arrive. D'autant que d'après les syndicats, l'entreprise est très rentable, 32 millions de chiffre d'affaires, soit 2 millions de résultat net après impôts.

En 2016, Pure Fishing a été racheté par un groupe américain et a fait l'objet d'une "radiographie" financière. C'est ainsi qu'il a été décidé de fermer le site de Marignier, considéré comme sous-exploité.

D'après les syndicats, le site haut-savoyard coûterait dans les 2 millions d'euros, une somme qui selon eux irait directement dans la poche du groupe.

Les négociations pour obtenir des indemnité et un reclassement sont en cours mais s'annoncent difficiles, et emprunt d'émotion tant Mitchell est une partie de l'identité de la vallée...

Depuis l'annonce de cette disparition, une pétition de soutien aux salariés circule sur internet, les pêcheurs eux-aussi se mobilisent.


Reportage Serge Worreth, Dominique Bourget:

Fermeture de l'entreprise Mitchell à Marignier
Intervenants: Francis Ahar, Délégué syndical; Cédric Burge, Président de Pure Fishing Europe; Isabelle Avanthey, salarié du site Mitchell Pure Fishing de Marignier

 

Sur le même sujet

Les + Lus