Cet article date de plus de 4 ans

Dernière ligne droite pour le haut-savoyard Michaël Blanc avant la liberté totale

Depuis le 21 juillet, l'ancien cuisinier originaire du Faucigny n'est plus en liberté conditionnelle. Il entame une période probatoire de un an. En 2018 il pourra rentrer en France. Michael Blanc avait été arrété en 1999 à l'aéroport de Bali avec 3,8 kilos de haschich dans ses bagages.
Michaël Blanc, aujourd'hui âgé de 44 ans, a été condamné en 2000 pour trafic de stupéfiants et a purgé 14 ans dans les geôles indonésiennes. Depuis 2014, il est en liberté conditionnelle ce qui lui a permis de rejoindre Jakarta et reprendre une activité professionnelle. Il travaille dans un restaurant et prend des cours dans une école d'arts graphiques. 

Sa mère, attachée consulaire à Jakarta, qui a tout quitté pour se battre aux côtés de son fils défend actuellement les droits des étrangers en difficulté en Indonésie. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
michaël blanc justice société international drogue faits divers