Deux jeunes placés en détention après l'enlèvement d'un lycéen à Rumilly, en Haute-Savoie

Ce samedi 1er mars deux des ravisseurs présumés d'un lycéen à Rumilly jeudi dernier, ont été placé en détention. Rappel des faits

Par France 3 Alpes avec AFP

Depuis jeudi, quatre jeunes hommes âgés entre 17 et 20 ans étaient en garde à vue après l'enlèvement et la séquestration d'un lycéen de 17 ans sur fond de trafic de stupéfiants, à Rumilly, en Haute-Savoie. "Ces faits sont graves et relèvent de comportements mafieux. Deux des mis en cause sont majeurs et possèdent déjà un casier judiciaire", explique Eric Maillaud, le procureur de la République à Annecy.

La jeune victime, un adolescent de 17 ans qui "a été frappé", connaissait ses ravisseurs et était impliqué dans un trafic de cannabis au sein de son établissement, situé à Rumilly. Jeudi, en début d'après-midi, l'adolescent a été appréhendé par les quatre hommes gardés à vue devant l'entrée de son lycée sous les yeux de ses camarades, et contraint à monter dans une voiture, sous la menace d'une arme à feu.

"Tous sont amis. La victime devait vraisemblablement une somme d'argent à ses agresseurs ou à un fournisseur. Le mobile de l'enlèvement était clairement de l'intimider, de lui faire peur pour obtenir cette somme d'argent", selon le Procureur de la République d'Annecy. Prenant conscience de la tournure des événements, les cinq protagonistes se seraient alors mis d'accord sur une histoire de coeur avant de contacter le père de la victime et de se rendre à la gendarmerie.

"Deux des mis en cause se sont présentés à la gendarmerie avec la victime. Les deux autres ont été interpellés dans la soirée", a précisé le magistrat. A l'issue de leur garde à vue, les deux ravisseurs majeurs ont été placé en détention. Il doivent être jugés en comparution immédiate demain lundi. Les deux autres ravisseurs, mineurs, ont également été mis en examen mais il seront convoqués ultérieurement par le juge des enfants de Chambéry.
.

Sur le même sujet

Les + Lus