• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Genève. La RTS cessera d’émettre en Haute-Savoie et dans l’Ain à compter du 3 juin prochain

La RTS n'émettra plus sur les télévisions de Haute-Savoie et de l'Ain. C'est une décision historique de la part de la Suisse, qui avance des raisons économiques. 9 mai 2019 / © Jean-François Frey / MAX PPP
La RTS n'émettra plus sur les télévisions de Haute-Savoie et de l'Ain. C'est une décision historique de la part de la Suisse, qui avance des raisons économiques. 9 mai 2019 / © Jean-François Frey / MAX PPP

Le 3 juin 2019, la télévision suisse cessera d'émettre en Haute-Savoie et dans l'Ain. Cette décision, motivée par des raisons financières, va changer la donne pour des milliers de frontaliers, habitués depuis des décennies à une double culture médiatique.

Par OA avec France 3 Alpes

C’est une décision prise par Berne, la capitale suisse. Elle est motivée par des raisons financières. La télévision suisse doit faire 100 millions d’euros d'économie sur quatre ans. Et la diffusion sur la TNT, c'est-à-dire le réseau hertzien, coûterait trop chère : 10 millions d’euros et n'est, selon son instance financière, plus du tout appropriée à l'heure d'internet et des box.

"On compte plus qu’1.4% des ménages suisses qui utilisent ou reçoivent nos programmes à travers ce canal-là, c’est marginal. C’est un changement qui s’inscrit dans la transformation des médias aujourd’hui. C’est une évolution normale et pertinente" argumente Lauranne Peman, porte-parole de la SSR, le groupe audiovisuel public de la Suisse.
 

Perte d’un lien des deux côtés de la frontière


Ce choix est incohérent pour Fredéric Mugnier, maire de Valeiry,  une commune de Haute-Savoie. Pour lui, cette diffusion sur leurs antennes était un bon outil de cohésion entre les Suisses et les Français.

"Cela permet de mieux connaître ce qui se passe de l’autre côté de la frontière. Je trouve qu’on ne se parle pas assez et que souvent il y a des incompréhensions d’un côté ou de l’autre" souligne-t-il.

Dès le 3 juin prochain, la télévision suisse n’émettra donc plus à la frontière française. Il faudra une box équipée d'un accès payant et cet accès sera réservé au seul client suisse résident en France.

Sur le même sujet

Rassemblement de "Putain de Guerrières"

Les + Lus