Haute-Savoie : opération escargot à La Balme-de-Sillingy contre l'annulation de la fête foraine

Les forains organisent une opération escargot ce lundi matin à La Balme-de-Sillingy, en Haute-Savoie, pour protester contre l'annulation de deux foires. La municipalité invoque le respect des consignes sanitaires quand les manifestants demandent à exercer leur activité.

Une trentaine de forains manifeste à La Balme-de-Sillingy, en Haute-Savoie, ce lundi.
Une trentaine de forains manifeste à La Balme-de-Sillingy, en Haute-Savoie, ce lundi. © Christian Mathieu / France 3 Alpes
Le dialogue est rompu entre les forains et la maire de La Balme-de-Sillingy. Une trentaine de forains est à l'origine d'une opération escargot depuis 8h30, lundi 12 octobre, dans cette commune de Haute-Savoie. Ils dénoncent l'annulation de la foire de la Bathie, ainsi que la fête foraine prévues dans le courant du mois.

"On nous empêche de travailler", juge le délégué de l'intersyndicale des artisans et entrepreneurs forains de France, Luigi Perrier. Depuis le petit matin, les manifestants bloquent l'entrée de la commune, roulant au ralenti sur une route départementale. Ils tiennent maintenant un barrage filtrant sur un rond-point, causant d'importants embouteillages aux abords de La Balme-de-Sillingy.

 

Discussions au point mort


La maire de la commune, Séverine Mugnier, est allée à la rencontre des manifestants. Mais la situation semble sans issue. Les forains réclament la tenue des festivités annulées, ce que la municipalité refuse. Dans l'arrêté municipal annulant ces foires, il est écrit que "les places où sont installées les stands (...) ne permettent absolument pas une distanciation sociale."
 
La mairie s'appuie aussi sur la reprise de l'épidémie de Covid-19 et le foyer de contamination dont la commune a été l'épicentre au début de la crise sanitaire pour justifier cette annulation. "La sécurité sanitaire des Balméens reste notre priorité", écrit-elle sur Facebook. Des arguments qui ne tiennent pas, selon Luigi Perrier, car le marché de la commune est maintenu sur la place en question, malgré la crise sanitaire.

"On veut travailler pour payer nos crédits, nos charges", argue le représentant des forains, affirmant que les aides de l'Etat sont "insuffisantes". Les manifestants demandent la mise en place d'un protocole sanitaire pour que les foires se maintiennent. Un compromis semble difficile à trouver, les discussions étant au point mort.
 
Les forains manifestent dans plusieurs grandes villes de France comme Lyon ce lundi matin. Leur fédération nationale réclame "la création d'un fonds de solidarité universel" et pointe le "manque de considération" dont pâtit la profession.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social crise économique