En Haute-Savoie, une société spécialisée dans l’événementiel récompensée pour ses stands modulables et durables

© Ephemere Square
© Ephemere Square

Ephemere Square, une société spécialisée dans l’aménagement d’espaces temporaires basée en Haute-Savoie vient d’obtenir la certification B Corp. Un label particulièrement exigeant qui récompense les entreprises animées par des valeurs écologiques et sociales.

Par AH

Ephemere Square, une société basée à Allonzier-la-Caille (Haute-Savoie) qui fabrique des stands modulables et durables, a été récompensée en octobre 2019 pour son engagement écoresponsable. C’est la première entreprise française prestataire de l’événementiel à obtenir la certification B Corp.
 

Réconcilier événementiel et développement durable


Les collectivités, festivals, salons ou les marques ont de plus en plus l’ambition de réaliser des événements à faible impact environnemental. Mais ils font face à un vrai casse-tête lorsqu’il s’agit notamment de gérer l’aménagement d’espaces. Bien souvent après l’événement, le stand termine à la benne.

"On casse tout, on jette tout" déplore Thibault Mervoyer, le créateur d’Ephemere Square.

Ce Haut-savoyard qui a passé 12 ans dans le transport maritime et la finance décide alors de se lancer dans la création d'aménagements temporaires modulables et durables. Une sorte de "jeu de construction" qui s’adapte à tous les événements, petits ou grands, intérieurs ou extérieurs.

Ephemere Square est né. L’entreprise voit le jour fin 2014 et en 5 ans elle fait du chemin. 130 événements, 11.000 m2 aménagés avec des éléments qui se montent, se démontent et se réutilisent. Elle compte aujourd'hui 17 collaborateurs.
 

 La certification B Corp : un label exigeant


"Très vite, on s’est rendu compte que notre façon de faire correspondait à quelque chose d’écoresponsable" explique Thibault Mervoyer qui cherche alors à faire certifier son approche.

Il se tourne d'abord vers les normes ISO. Mais elles ne semblaient pas suffisamment exigeantes. "Pour obtenir la certification, il suffit de trier ses déchets. Tout le monde l'obtient" explique Thibault qui décide, avec son associé Max Gautier, de viser plus haut. La certification B Corp. Tous deux ne pensaient pas que ce serait si difficile.

"Honnêtement, obtenir le label n’a pas été chose facile. Le processus, qui a duré un peu plus d’un an, nous a fait évoluer dans le sens que nous souhaitions. Cette transparence rendra nos valeurs plus lisibles pour nos clients, nos fournisseurs, l’ensemble des salariés et permettra d’attirer des profils qui nous ressemblent" explique Max Gautier.

Pour obtenir la certification, l'entreprise a du s'engager notamment dans une politique de bénévolat et de donation et mener de nouvelles actions en faveur des collaborateurs (bien-être au travail, primes, financement des mutuelles…).

Car pour obtenir le label B Corp, il ne suffit pas de répondre à des normes environnementales.


 

Sur le même sujet

Les + Lus