Cet article date de plus de 4 ans

L’ETG Ambilly: un club de foot 100% féminin en Haute-Savoie

Ambilly, club de foot féminin en Haute-Savoie et qui vient de fusionner avec la section féminine de l’ETG, attirent de plus en plus de joueuses et ne cache désormais plus ses ambitions
© France 3 Alpes
Elles portent le même maillot que celui des pros. Elles ont entre 6 et 7 ans et s’entraînent tous les mercredis après-midi sous les yeux de leur coach. "En règle générale, ce n’est pas très difficile de les motiver sauf quand il fait chaud", sourit Alexandra Garcia, entraîneuse de l’ETG Ambilly féminin FC. "Leur réelle problème, c’est la motivation".

Là-bas, à Ambilly, petite commune de 6.000 habitants à la frontière avec la Suisse, le football est une affaire de filles! Le club reçoit tous les ans 30.000 euros de subvention de la mairie. "Le foot n’est pas réservé qu’aux garçons. On le voit aujourd’hui. On fait d’ailleurs très attention dans notre service enfance jeunesse à ce que les garçons ne confisquent pas le ballon dans les cours de récré. C’est un véritable message politique, dans le bon sens du terme", explique Guillaume Mathelier, maire PS d’Ambilly.


La part belle au football féminin

Et voilà quelques années qu’Ambilly fait la part belle au football féminin. Depuis 1978. Le club qui atteindra son meilleur niveau dans les années 90 va réussir à se hisser jusqu’en 2e division. « À l’époque, le football féminin n’était pas du tout reconnu. On évoluait en amatrice. C’était une passion. On n’était surtout un groupe de copines qui venaient s’entraîner ensemble la semaine », se rappelle Nathalie, ancienne meneuse de jeu.

Si l’expérience humaine reste le plus important, le club tente aujourd’hui de voir les choses en grand. Avec 151 licenciées et le rapprochement avec l’ETG pour bénéficier de structures plus adaptées à l’univers professionnel, le club ne cache désormais plus ses ambitions.

Le reportage de Gréogory Lespinasse, franck Ceroni et Gilles Neyret
durée de la vidéo: 03 min 34
Le football n'est pas réservé qu'aux garçons en Haute-Savoie


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport