Genève : un souterrain datant du XVIIIe siècle a été découvert

Un galerie de trente mètres datant du XVIIIe siècle a été découverte à Genève en octobre 2019 / © Département du territoire (DT) de Genève
Un galerie de trente mètres datant du XVIIIe siècle a été découverte à Genève en octobre 2019 / © Département du territoire (DT) de Genève

Un souterrain datant du XVIIIe siècle a pu être exploré au mois d’octobre à Genève. Long de trente mètres, il fait partie du chemin de ronde des anciennes fortifications de Genève.
 

Par FC

C’est une découverte exceptionnelle pour le patrimoine Suisse : une galerie datant du XVIIIe siècle a été découverte sous les rues de la ville de Genève. Cela faisait déjà trois mois que l’emplacement de la galerie était connu : en juillet 2019, grâce à des données historiques, de premiers sondages avaient permis de localiser précisément l’ouvrage. Mais ce n’est qu’en octobre que les chercheurs ont pu faire leurs premiers pas dans le souterrain.  

En excellent état de conservation, cette galerie se dirige d'un côté vers la rue François-d'Ivernois et de l'autre côté vers la rue Charles-Bonnet.
 


Les travaux de terrassements effectués par les Services industriels de Genève (SIG) ont été supervisés par l’Office du patrimoine et des sites (OPS), garant du maintien du bon état de la galerie, en collaboration avec la Direction de l'information du territoire, assurant le relevé du souterrain.
 

Un passage contre les attaques ennemies

La galerie, longue de trente mètres, fait partie d’un dispositif unique en Suisse de défense souterraine. Bâtie entre 1718 et 1730 à l’occasion de la construction des nouvelles fortifications, elle s’étendait à l’origine sur 8 kilomètres. Elle permettait à la garnison de circuler en toute sécurisé sous la ville ou de contrer des tentatives d'approche en sous-sol. Elle a été progressivement détruite à partir de la fin du XIXè siècle et seulement deux kilomètres sont conservées. A ce jour, un kilomètre a déjà été mis au jour.
 
La galerie s'étendait à l'origine sur 8 kilomètres / © Département du territoire de Genève
La galerie s'étendait à l'origine sur 8 kilomètres / © Département du territoire de Genève


Depuis dix ans, le réseau de souterrains des anciennes fortifications de Genève fait l'objet d'une vaste étude menée par l'OPS et la direction de l'information du territoire pour le répertorier, le relever, le documenter et estimer son intérêt patrimonial.

Un projet de loi intitulé "Sur les ouvrages souterrains liés aux anciennes fortifications" a été déposé en avril 2018. Ce projet qui vise à garantir la préservation et l'entretien des fortifications est actuellement en cours de traitement auprès de la commission d'aménagement du Grand conseil.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Notre page consacrée à l'affaire Meunier dans le JT du 22 octobre

Les + Lus