C'est une simple plateforme aménagée par la mairie de Maxilly.... mais pour Pascal Garnieri, c'est une grande victoire, après des années de procédure. Ce moniteur de Jet-ski a enfin obtenu l'application d'une décision du Tribunal Administratif de Grenoble.

Google Maps

En mai dernier, ce Tribunal annulait en effet l'arrêté préfectoral restreignant la pratique du Jet-ski. Ce qui revenait donc à l'autoriser.

Du coup, la préfecture de la Haute-Savoie assurait à l'époque avoir pris contact avec les autorités suisses afin de définir conjointement de "nouvelles mesures concertées". Parceque, sur le lac Léman, au-delà de la frontière franco-suisse, le fameux Jetski reste interdit !

Finalement, le 4 juillet, le Préfet d'Annnecy encadrait la pratique. 


Le Jet-ski fait des vagues, voire des remous


Côté français, il est toujours fustigé par bon nombre de riverains, et l'Association pour la Sauvegarde du Léman. Il a même fait l'objet d'une pétition "Le Léman sans Jet-ski" en 2014. Plusieurs maires, dont celui de Thonon, ont aussi pris des arrêtés interdisant l'engin sur leur commune.

Mais pas le maire de Maxilly bien sûr. A la grande joie de Pascale Garnieri, qui a déjà enregistré depuis le début du mois une petite trentaine de clients.  

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.