• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Martial Saddier, député UMP de Haute-Savoie, interpelle la ministre de la Justice sur la situation du tribunal de Bonneville

Martial Saddier, député UMP de Haute-Savoie / © France 3 Alpes
Martial Saddier, député UMP de Haute-Savoie / © France 3 Alpes

Martial Saddier est récemment intervenu à nouveau auprès de Christiane TAUBIRA, concernant la situation du Tribunal de Grande Instance de Bonneville et plus particulièrement sur le manque d'effectifs qui risque de toucher prochainement cette juridiction.

Par Franck Grassaud

En raison notamment de nombreux départs dus à des mutations mais aussi de la fin des travaux de rénovation-agrandissement de la maison d’arrêt départementale, "le TGI va souffrir d'une insuffisance de moyens humains et il ne sera plus en mesure de faire face à la forte augmentation des contentieux", explique le député. La maison d’arrêt accueillera, en effet, dès cet automne, près de 240 détenus lors de la mise en place du quartier mineurs hommes, service qui a fermé ses portes à Chambéry et a été intégralement transféré à Bonneville. 

Martial SADDIER a donc sollicité le soutien de Madame Christiane TAUBIRA, afin que "le TGI de Bonneville ne souffre pas d'un manque sévère de moyens humains, entraînant un impact non négligeable sur le fonctionnement de cette juridiction."

 

Sur le même sujet

Toujours sans nouvelles de Lorraine, disparue dans le Rhône

Les + Lus