Un millier de poissons retrouvés morts suite à la pollution d'une rivière à Rumilly en Haute-Savoie

Il n'y a plus de vie désormais dans la rivière le Dadon. / © Jordan Guéant - France 3 Alpes.
Il n'y a plus de vie désormais dans la rivière le Dadon. / © Jordan Guéant - France 3 Alpes.

Une enquête est en cours pour tenter d'expliquer l'importante pollution chimique qui a touché une petite rivière à Rumilly en Haute-Savoie. Un millier de poissons auraient succombé selon la société de pêche locale.

Par Yann Gonon

C'est un promeneur qui a donné l'alerte le vendredi 3 novembre dernier. Alors qu'il vient d'emprunter le petit pont au dessus du Dadon, il remarque une forte odeur et surtout une couleur de l'eau entre le blanc et le bleu, pas vraiment une couleur habituelle pour le petit cours d'eau situé dans la zone industrielle des Pérouses à Rumilly en Haute-Savoie.

A son arrivée sur place, Claude Favre, de l'association de pêche locale se rend compte de l'ampleur de la catastrophe écologique. Une eau de couleur bleue, qui passe au blanc et même au rouge avec de la mousse. La pollution ne fait aucun doute.

Claude Favre a pris de nombreuses photos de cette pollution.
Claude Favre a pris de nombreuses photos de cette pollution.


Ce qui choque le plus Claude Favre à son arrivée près du ruisseau, ce sont les poissons qui se jettent sur les berges. Pour certains, du sang s'écoule des ouies. Au total, un millier de poissons auraient succombé à cette pollution.
 

De la mousse s'est même formée dans le ruisseau.
De la mousse s'est même formée dans le ruisseau.


Une enquête a été ouverte pour tenter de comprendre les raisons de cette pollution. Ouverte par la police de l'eau, elle s'orienterait pour l'instant vers un accident technique. Le bac de relevage d'une station d'épuration est pointé du doigt.

 

Pollution rivière Rumilly
Intervenants : Claude Favre, association agréée de pêche et de protection des milieux aquatiques (AAPPMA) de l'Albanais - Sylvain Billot, guide de pêche AAPPMA de l'Albanais. Reportage : Jordan Guéant - Maxime Quémener.

 

Sur le même sujet

Lyon - L'association ALERTE fête ses 40 ans

Près de chez vous

Les + Lus