Péages autoroutes : pas d'augmentation au 1er février sur le réseau ATMB pour les voitures et les motos

L'autoroute A40, dans la région d'Archamps, en Haute-Savoie - Photo d'illustration / © Google maps.
L'autoroute A40, dans la région d'Archamps, en Haute-Savoie - Photo d'illustration / © Google maps.

Le prix du péage n'augmentera pas au 1er février sur le réseau ATMB dans l'Ain et en Haute-Savoie. Le gouvernement avait demandé aux sociétés d'autoroutes un effort cette année. Attention, seuls les tarifs voitures et motos sont concernés par ce gel des prix.

Par Yann Gonon

Le réseau ATMB (Autoroute et tunnel du Mont-Blanc) a annoncé ce vendredi 18 janvier 2019 le gel des prix du péage pour cette année. La mesure ne concernera que les voitures et les motos.

La hausse aurait dû intervenir, comme chaque année, au 1er février. Une révision générale des prix des péages qui risque de faire grincer des dents un peu plus encore cette année dans le contexte de la crise des gilets jaunes. 

Il y a quelques jours, le gouvernement avait demandé aux sociétés d'autoroutes de ne pas augmenter trop fortement les tarifs. Ce matin, la société ATMB a répondu présent en annonçant un "effort commercial" "en soutien aux attentes et à la vie quotidienne des Haut-Savoyards".

Ainsi, la révision annuelle des tarifs ne concernera pas les véhicules de classe 1 et 5. En clair, les prix du péage pour les voitures et les motos resteront inchangés.

Pour les autres véhicules en revanche (camions, bus, camping-car), l'addition sera plus salée, comme prévu, dès ler février. La hausse devrait être cette année de 2,25 %.

Les prix du péage augmentent chaque année en fonction de l'inflation, mais aussi, précise un décret du Premier ministre, en prenant en compte "la structure du réseau, des charges d’exploitation et des charges financières de la société". 

Cette année, les augmentations devraient être plus fortes. Les sociétés d'autoroutes devraient vouloir faire payer aux automobilistes une partie des 700 millions d'euros de travaux prévus sur le réseau dans le plan lancé par François Hollande à la fin de son quinquennat rappelle le journal 20 minutes.

 

Sur le même sujet

Les + Lus