"Sous menaces physiques", le sponsor Yves Bontaz annonce qu'il quitte l'ETG

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mickaël Guiho

Dans deux tweets publiés sur son compte, le sponsor d'Evian-Thonon-Gaillard FC - club de Ligue 1 - Yves Bontaz a annoncé qu'il se retirait du club de Ligue 1. Le sérieux et les raisons de l'annonce posent question.

"Je quitte tout". Voilà l'annonce faite mercredi 3 septembre par Yves Bontaz, PDG de Bontaz Centre (société internationale de sous-traitance dans l'industrie automobile) et sponsor du club de foot d'Evian-Thonon-Gaillard.


Yves Bontaz évoque des "menaces physiques" et précise dans un second tweet : "la police a des vidéos et moi le son". Dans une réponse à un internaute, il précise qu'il s'agit de "vidéos ou l'on voit la personne partir" et d'un enregistrement audio de "la voix sur un iPhone mis en sécurité".

Un scénario "abracadabrant"


Toujours sur Twitter, les écrits d'Yves Bontaz ont (un peu) fait réagir... sur un ton manifestement amusé. Quelques internautes ne prennent manifestement pas au sérieux cette histoire et cette annonce, venant d'un personnage adepte des sorties médiatiques.











Nouveau coup dur pour l'ETG ?


Contacté par Le Messager, Yves Bontaz aurait pourtant bien confirmé, jeudi 4 août, son intention de rompre le contrat de sponsoring qui le lie à l'ETG. A la clé : 1.2 millions d'euros !

Cet enjeu financier, certains internautes ne l'oublient pas.




De l'argent, Yves Bontaz était prêt à en mettre encore plus dans le club. Au printemps, il annonçait avoir racheté 35% des parts de l'ETG. Il n'en était rien, en réalité, l'opération n'ayant pas été acceptée par les actionnaires actuels du club.

Mais quelle que soient les motivations d'Yves Bontaz, la rupture de ce contrat du sponsoring, si elle était validée juridiquement, serait une bien mauvaise nouvelle pour l'ETG, qui souffre déjà de résultats sportifs bien décevants en ce début de saison.