Un berger fait appel au financement participatif à Ayze, en Haute-Savoie

Pour acheter ses 50 premières brebis le berger d'Ayze a décidé de lancer un appel au financement participatif. Un moyen de plus en plus développé par les jeunes pour s'installer et construire un projet. David Meyer s'était fixé 10 000 euros. Son objectif est largement dépassé.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Producteur de viande d’agneau depuis 2011, David Meyer souhaite se lancer dans la fabrication de fromages et de yaourts de brebis.

Pour son projet, il a besoin de 50 brebis laitières, 2 béliers et 2 patous, des chiens de montagne qui protègent les troupeaux. Un investissement estimé à 10 000 euros.

« Aidez-nous à agrandir notre troupeau »


Pour mener à bien son projet, David Meyer a décidé de demander l’aide des internautes. L’appel a été lancé le 1er février 2016 sur le site Miimosa, le leader du financement participatif réservé aux agriculteurs.

David Meyer s’était donné un mois et demi pour récolter 10 000 euros. A trois jours de la fin du délai, il avait déjà récolté plus de 17 000 euros. 175 contributeurs avaient déjà décidé de le suivre.

« Ça envoie un signal fort aux banques »


Un vrai succès dont il se réjouit : «Ca permet de montrer aux banques qu’il y a un réseau qui nous suit. Ca envoie un signal fort aux banques pour montrer la faisabilité du projet ».

Reportage Ingrid penet-Duparc, Serge Worreth et Eric Achard
Intervenant : David Meyer

Sur son site facebook, la Bergerie d'Ayze donne des nouvelles du troupeau aux "followers"
Si le projet vous intéresse, faites vite ! La campagne prend fin le 16 mars.