Cet article date de plus de 5 ans

Un génie de la mécanique au service du cinéma en Haute-Savoie

Le haut-savoyard Ludovic Lazareth est un mécanicien de génie. Les bolides insolites et futuristes qu’il construit depuis plus de 20 ans se retrouvent régulièrement sur le grand écran.
© France 3 Alpes

Un constructeur de génie

A ses débuts, Ludovic Lazareth ne faisait que des préparations autos-motos. Progressivement, il s’est orienté vers la fabrication de prototypes. En 1998, il a créé sa propre entreprise à Annecy-le-Vieux, pour laisser libre cours à son imagination et sa créativité. Il jouit aujourd’hui d’une très bonne réputation dans le cinéma notamment.
© France 3 Alpes









Une solide réputation dans le milieu du 7è art

Ludovic Lazareth assure la conception et la réalisation de véhicules spécifiques pour le cinéma à la demande des réalisateurs de films et de leurs équipes.
© France 3 Alpes









Il a notamment réalisé 10 véhicules pour la scène finale de « Babylon A.D. » le film de science fiction réalisé par Mathieu KASSOVITZ en 2008. C’est lui également qui a conçu les tableaux de bord des véhicules de la superproduction de Luc Besson, « Taxi 4 ». En 2015, il a modifié les intérieurs et extérieurs de 5 véhicules pour le film « A fond » avec André Dussolier qui sortira au printemps.

Une clientèle de passionnés

Ludovic Lazareth travaille pour le cinéma mais aussi et surtout pour des anonymes qui rêvent de posséder une machine unique. Sa réputation lui a valu un coup de fil inattendu il y a quelques années :

Il me faut une moto pour mon vieux »

© France 3 Alpes






Guillaume Depardieu lui a téléphoné un jour pour lui commander une moto. Il voulait faire un cadeau original à son père.





Reportage de Damien Borrelly, Franck Céroni et Clémentine Fayolle
durée de la vidéo: 02 min 08
Génie de la mécanique au service du cinéma

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture auto-moto