• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Hébergement d'urgence : le point à Lyon

En dépit des places d'hébergement d'urgence, des personnes restent à la rue. / © F3RA
En dépit des places d'hébergement d'urgence, des personnes restent à la rue. / © F3RA

Avec l'arrivée des températures négatives, se pose à nouveau le problème de l'accueil d'urgence pour les sans-abris. A Lyon, la préfecture du Rhône a mis des solutions de logement à disposition, mais le Samu Social tire la sonnette d'alarme : beaucoup de SDF dorment encore dehors. 

Par Sandra Méallier

La Direction Départementale à la cohésion sociale du Rhône suit au jour le jour les capacités d'accueil d'urgence.

Si l'on additionne :
- les places d'hébergement pérennes (plus de 4000 ouvertes toute l'année dans des centres de réinsertion),
- les logements mis à disposition dans le cadre du plan hivernal (près de 800 places),
- les lits du dispositif grand froid (environ 400 places dans des gymnases ou des chambres d'hôtel)...
Le département totalise plus de 5000 places pour permettre aux SDF se mettre à l'abri.


Sylvie Cozzolino et Arnaud Jacques ont suivi l'installation d'une famille qui était il y peu à la rue ; ils font le point sur les différentes solutions d'hébergement : appartements, préfabriqués, gymnases... Leur reportage :
L'hébergement d'urgence
En interview dans ce reportage : Messaoud Sarroub, bénéficiaire de l'aide d'urgence ; Christophe Perrin, Directeur d'Habitat et Humanisme ; Jérôme Colrat, Directeur général d'Alynéa-Samu social ; Christel Bonnet, Directrice départementale de la cohésion sociale, Préfécture du Rhône.

Sur le même sujet

Une danseuse de cabaret retrouvée morte à Taluyers, dans le Rhône, rappel des faits

Les + Lus