Cet article date de plus de 6 ans

Histoire des Poilus de l'Isère, au Musée de la Déportation de Grenoble

Au musée de la Déportation de Grenoble, une exposition sur les Poilus de l'Isère révèle leur quotidien et leur vécu sur le front. A voir, des carnets, des photos, des lettres.
En cette année du centenaire de la Grande Guerre, les événements sont nombreux. Le musée de la Déportation de Grenoble s'intéresse, par exemple, aux documents personnels de plusieurs poilus originaires du département de l'Isère. C'est avant tout l'engagement d'hommes et de femmes qui est mis en valeur. Des soldats, des médecins, des infirmières qui vivaient dans les tranchées ou non loin du front.  

Reportage Jean-Christophe Solari, Vincent Habran, Virginie Muamba
durée de la vidéo: 01 min 46
Expo sur les Poilus de l'Isère au musée de la déportation


Berliet dans la guerre

A l'occasion de cette exposition, la fondation Berliet (du nom du constructeur automobile lyonnais) a prêté l'un de ces mythiques camion CBA. Conçus un peu avant la Grande Guerre, ces véhicules ont notamment transporté les soldats pendant l'épopée de la "Voie sacrée" de Bar-le-Duc à Verdun, en 1916.

Marius Berliet a produit l'essentiel des camions "CBA" de l'armée française pendant la guerre. Leur rôle a été capital à Verdun, surtout pour le ravitaillement. Quant à la logistique de la "voie sacrée" de Lorraine, elle a été confiée à un Grenoblois, le capitaine Aimé Doumenc. Sur cette route difficile, 300 véhicules partaient toutes les heures pour transporter vivres, matériel et hommes.  

Lire le document "La voie Sacrée, le poumon de Verdun"

Document du ministère de la Défense


On considère que près de 19.000 Isérois ont perdu la vie pendant la Première Guerre Mondiale. Ils ont été de tous les champs de bataille: les Vosges, la Somme, l'Artois, la Champagne, Verdun... L'exposition raconte leur vécu sur le front à travers leurs photos, leurs carnets militaires, les lettres qu'ils et elles écrivaient à leurs famille... 

"Les Poilus de l'Isère", à voir jusqu'au 18 mai 2015. 









Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire histoires 14-18 il y a cent ans