Cet article date de plus de 4 ans

"Il nous a lâchés !" A Rio, le nageur isérois Jordan Pothain crée la polémique sur Yannick Agnel

Le relais 4 x 200 a été désastreux pour l'équipe française, classée 14e sur 16. Interrogés par Nelson Monfort à la sortie du bassin, les nageurs et en particulier l'Echirollois Jordan Pothain a réglé ses comptes avec Yannick Agnel, qu'il accuse de les avoir abandonnés.

L'Isérois Jordan Pothain était amer, après la défaite des Français au relais 4 x 200 mètres.
L'Isérois Jordan Pothain était amer, après la défaite des Français au relais 4 x 200 mètres.
Les remous de la polémique Agnel n'en finissent pas. Mardin 8 août au soir, après leur cuisante défaite au relais 4x200 mètres (14e sur 16), l'équipe de France de natation a eu des mots durs à l'encontre de son compatriote Yannick Agnel, double champion des Jeux Olympiques de Londres, qui n'a pas nagé avec eux.

C'est Jordan Pothain, le nageur originaire d'Echirolles, qui a lancé ce pavé dans le bassin olympique en déclarant au micro de Nelson Monfort: "pour faire simple et crever l'abcès, on a été abandonnés par Yannick, il nous a lâchés".

Il faut dire que les relayeurs comptaient beaucoup sur Agnel. Le Nîmois double médaillé d'or en 2012 (200 mètres nage libre et relais 4 x 100 mètres) et médaillé d'argent en relais 4 x 200 mètres. Mais après son élimination en 200 mètres individuelle, le champion olympique a abandonné au dernier moment l'épreuve de mardi en raison d'une sinusite. 

"Il a été malhonnête avec ses coéquipiers."

Il a été remplacé au dernier moment par Damien Joly, spécialiste du 1.500 mètres qui n'était pas censé concourir avant vendredi. "Moi, je n'ai pas le niveau sur 200 m" a-t-il déclaré après l'épreuve. Jordan Pothain n'est donc pas le seul à régler ses comptes, puisque Lorys Bourelly déclarait également: "cela ne devait pas se passer comme ça. C'est un relais avec un tel potentiel, ça me fout les boules".

D'autant plus que l'Isérois ne croit pas à la version de Yannick Agnel. "Chacun se fera son avis, a ajouté Jordan Pothain sur France 2, On a été baigné dans le mensonge, beaucoup de mensonge a entouré ce relais". Il a même ajouté dans une interview à L'Equipe qu'"il a été malhonnête envers ses coéquipiers, les gens de l’équipe de France et envers moi aussi à titre individuel".

Le principal intéressé a répondu à la polémique lors d'une conférence de presse, assurant qu'il aurait nagé "souffrant ou pas" si la direction nationale technique de la natation ne l'avait pas remplacé contre son gré. "Même à 40 de fièvre, je me serai défoncé, a-t-il ajouté. Ceux qui me connaissent savent que je n'ai jamais lâché personne, ni abandonné personne, et encore moins mon équipe."

durée de la vidéo: 01 min 19
Polémique entre Pothain et Agnel en natation à Rio

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux olympiques sport natation