Ils s'étaient spécialisés dans le vols d'utilitaires entre Rhône et Loire : préjudice estimé à 1 million d'euros

Un réseau de vols de véhicules utilitaires vient d'être démantelé en Auvergne-Rhône-Alpes par la gendarmerie. Interpellés le 2 mars 2021 à Saint-Etienne et Villeurbanne, les malfaiteurs sont soupçonnés d'avoir réalisé une cinquantaine de faits, pour un préjudice estimé à plus d'un million d'euros.

Un groupe de gendarmes menait l'enquête depuis septembre 2020 sur ce réseau spécialisé dans le vol d'utilitaires dans le Rhône, la Loire et la Haute-Loire.
Un groupe de gendarmes menait l'enquête depuis septembre 2020 sur ce réseau spécialisé dans le vol d'utilitaires dans le Rhône, la Loire et la Haute-Loire. © Franck Kobi/MaxPPP

Le groupe de malfaiteurs s'était spécialisé dans le vol de camions plateaux dans plusieurs départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Quatre hommes ont été mis en examen, et trois d'entre eux ont été incarcérés, indique l'AFP ce vendredi 5 mars 2021. C'est là le fruit d'une enquête de la gendarmerie qui a débuté à l'automne 2019.

Une enquête signée Latitude 43

Tout commence à l'automne 2019, lorsque les gendarmes constatent un "accroissement significatif des vols de véhicules utilitaires de type camions plateaux, commis la nuit, au préjudice de collectivités ou de garages sur les départements du Rhône, de la Loire et de la Haute-Loire". Le phénomène prend une telle ampleur qu'un an plus tard, un groupe de six enquêteurs, baptisé Latitude 43, se met sur la piste des malfaiteurs.

Cette enquête va permettre d'identifier un groupe "issu de la communauté des gens du voyage sédentarisée, structuré en "équipes à tiroir". Une équipe à la mécanique bien huilée : les véhicules volés étaient "soit maquillés puis revendus en France, soit démontés en vue d'écouler les pièces détachées en Europe de l'Est avec la complicité de transporteurs roumains". Les enquêteurs lui attribue plus d'une cinquantaine de faits, soit un préjudice estimé à plus d'un million d'euros.

200 gendarmes et un hélico passent à l'action

Mardi 2 mars 2021, il est temps de mettre un terme à ce réseau. Cinq personnes sont interpellées à Saint-Etienne et à Villeurbanne, près de Lyon, au cours d'une opération qui a mobilisé pas moins de 200 gendarmes, un hélicoptère et quatre équipes cynophiles. Dans la foulée , s'opèrent les perquisitions. Ce qui permet d'effectuer une belle saisie. Les enquêteurs vont ainsi retrouver six véhicules d'une valeur de 140.000 euros, 100 cartouches de cigarette, 4 fusils et 10.000 euros en numéraire.

Sur les cinq malfaiteurs interpellés, quatre ont été mis en examen. Trois dorment en prison, tandis que l'un a été placé sous contrôle judiciaire.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers criminalité