200 pompiers de Rhône-Alpes en renfort à Orgon

Pompiers et équipe médicale de Rhône-Alpes ont rejoint le dispositif déployé cette nuit du 26 août à Orgon.

Par France 3 Rhône-Alpes avec l'AFP

-L'incendie s'est déclaré à 2h30 cette nuit sur le sommet d'une crète, il a déjà ravagé 400 hectares de forêt à Orgon, et continue à se propager. D'importants moyens ont été déployés. Des pompiers rhônalpins notamment, sont venus grossir les rangs des sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône.

A la mi-journée, le feu est toujours en libre propagation, dans une zone difficile d'accès, sur une barre rocheuse à la limite des Alpilles. Un fort mistral, et des rafales à plus de 70 km/h l'alimentent, après plusieurs jours de forte chaleur.

Il a déjà ravagé 400 hectares de pinède et de guarrigue, et atteint à présent des terrains agricoles appartenant aux communes d'Orgon, de Sénas et d'Eyguières.

D'après la Préfecture, sept Canadair, trois Tracker, un avion Dash et trois hélicoptères bombardiers d'eau sont engagés sur les lieux de l'incendie. En tout, trois cent cinquante hommes sont à l'oeuvre pour tenter de maitriser ce feu.

Les effectifs  rhônalpins représentent une grande partie des dispositifs déployés. Presque deux cent hommes au total.

Deux colonnes de soixante pompiers sont issus des départements de l'Isère et de la Haute-Savoie. Douze véhicules et soixante hommes de la Loire se dirigent également vers Cavaillon, le point de rendez-vous.

Sur place, une colonne de la Drôme, à laquelle il faut ajouter vingt-deux hommes de l'Ain.

Des colonnes de l'Hérault et des Alpes-Maritimes sont également arrivées en renfort. 

A la mi-journée, la cause du départ de feu n'avait pas encore été identifiée.Une cellule pluridisciplinaire composée de gendarmes, d'agents de l'Office national des forêts et de pompiers menait des investigations.


"Nous avons affaire à des sautes de vent qui conduisent à des départs de feu sur des terrains agricoles", a expliqué Gilles Barsacq, secrétaire général pour les affaires régionales auprès de la Préfecture de Provence-Alpes-Côte d'Azur.


"Nous portons une attention particulière à un haras qui se situe à un kilomètre de la zone", a-t-il ajouté, soulignant une "énorme mobilisation de moyens". "Nous avions anticipé de grandes difficultés pour cette journée, avec une végétation très desséchée et une montée du vent pendant la nuit", a ajouté Gilles Barsacq.

La route départementale 569 a été coupée dans les deux sens entre Orgon et Eyguières afin de permettre aux pompiers de circuler.

Vers 3 heures du matin, un camping a été évacué sous une pluie de cendres, et 70 personnes prises en charge dans un foyer rural. Un haras et une dizaine d' habitations des environs sont protégés.

Quelques cendres sont parvenues à Marseille en fin de matinée, portées par le vent, alors qu' Orgon se situe à environ 70 km de la cité phocéenne.


Cet été, la région Provence-Alpes-Côte d'Azur a été relativement épargnée. Le 22 juillet, un incendie avait cependant brûlé 35 hectares près de Cavaillon dans le Vaucluse, une ville située à seulement quelques kilomètres d'Orgon.

Sur le même sujet

Réaction Eric Piolle

Les + Lus