Affaire Antoine : la piste de la piscine d'Issoire

Nouvelles révélations sur l'enquête sur la disparition du petit Antoine en 2008

Par Yannick KUSY

Des révélations nous apprennent que les enquêteurs poursuivent, depuis plus d'un an, une piste nouvelle tenue "secrête" dans le cadre de leurs recherches sur la disparition, en septembre 2008, du petit Antoine

Le juge en charge de l'enquête aurait en effet pris très au sérieux une piste selon laquelle le corps du petit Antoine aurait pu être "caché " dans les fondations en béton du centre nautique d'Issoire, inauguré en octobre 2010.

Selon nos sources, des "indicateurs" auraient révélé au juge que le compagnon de la mère d'Antoine, Sébastien Ribière, avait semble-t-il des "connaissances" sur le chantier de ce centre nautique.

Une piste que les enquêteurs n'ont jamais négligée, envisageant même une destruction partielle du site, rendue impossible sans données précises.

Les gendarmes de la cellule 63, spécialisés dans cette affaire, espèrent sans doute "profiter" de la nouvelle garde à vue de la mère Alexandrine, et de Sébastein Ribière, pour tenter d'obtenir des détails permettant de relancer cette hypothèse.

Résumé : Claude Fallas

Affaire Antoine : la piste de la piscine d'Issoire

Affaire Antoine : la piste de la piscine d'Issoire par France3Auvergne

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus