• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Affaire d'esclavage domestique dans l'Ain

© France 3 RA
© France 3 RA

Bourg-en-Bresse : peine de prison avec sursis pour l'épouse d'un ancien chef de cabinet de Kadhafi.

Par DM (avec AFP)

video title

Procès "esclavagisme moderne" dans l'Ain

Délibéré dans l'affaire d'esclavagisme moderne à Bourg-en-Bresse. Le tribunal a suivi les réquisitions du procureur : 2 ans de prison avec sursis à l'encontre de Kafa Kachour Béchir pour avoir employé dans sa villa secondaire de l'Ain 4 tanzaniens dans des "conditions indignes".

Kafa Kachour Bashir, Franco-Libyenne de 56 ans et épouse d'un ancien proche du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, était poursuivie devant le tribunal correctionnel de Bourg-en-Bresse pour "soumission de personnes vulnérables à des conditions de travail ou d'hébergement incompatibles avec la dignité humaine".

Elle était également poursuivie pour "travail dissimulé" et "aide au séjour irrégulier et emploi d'étrangers démunis de titre de travail". La quinquagénaire était soupçonnée d'avoir employé durant plusieurs mois dans sa résidence secondaire de Prévessin-Moëns (Ain), quatre ressortissants Tanzaniens, soumis à des conditions de travail et de vie indignes. Des faits contestés par la Franco-Libyenne.

A l'audience, le 14 mars dernier, le procureur de la République avait requis deux ans de prison avec sursis et 50 000 euros d'amende à l'encontre de Kafa Kachour Bashir. Le tribunal avait mis sa décision en délibéré au 25 avril. L'épouse de l'ancien proche de Kadhafi a été condamnée à deux ans de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Bourg-en-Bresse. Elle devra également s'acquitter d'une amende de 70 000 euros.

>> Le reportage de B.Tardy & V.Benais - Edition 19/20 Rhône-Alpes du 25 avril

Sur le même sujet

Rencontre avec le Père Fréchet avant le Noël de l'an 2000

Les + Lus