• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Air Algérie, fin de la grève

Les personnels ont repris le travail contre la promesse de renouer le dialogue avec la direction.

Par Régions

video title

video title

LYON, La pagaille à l'aéroport

Une grève des personnels de la compagnie Air Algérie sème le trouble dans le trafic entre les deux pays. Retards, vols anulés, problèmes d'information... Les usagers sont excedés.

Après quatre jours de grève, les vols de la compagnie Air Algérie ont repris vendredi permettant aux vacanciers restés cloués au sol parfois plusieurs jours de traverser enfin la Méditerranée.

La grève des personnels navigants d'Air Algérie pour des augmentations salariales et le statut des quelque 900 stewards et hôtesses de l'air a pris fin jeudi soir. Des vols de remplacement avaient déjà permis d'acheminer toute la journée une partie des milliers de vacanciers bloqués en France depuis quatre jours. Les grévistes ont décidé de reprendre le travail après des discussions avec le bureau du Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia et sans la direction d'Air Algérie, selon le président du syndicat des personnels navigants, Yassine Hamamouche.

Le bureau du Premier Ministre "s'est engagé à lever toutes les sanctions contre les grévistes et à l'annulation des décisions de licenciement contre les meneurs de la grève", selon M. Hamamouche. La presse algérienne situait le nombre de licenciés entre 20 et 46 sur 900.

Sur le même sujet

Un Tour de France pour sensibiliser à la BPCO, une maladie respiratoire

Les + Lus