Alpes : avalanches mortelles

Un skieur de 35 ans est mort emporté par une avalanche de plaque dans le Parc du Vercors.

Par FR3 Alpes et AFP

video title

Alpes : 2 victimes avalanche

Deux avalanches hier. L'une à Thollon-les-Mémises où un skieur hollandais a été emporté alors qu'il évoluait en hors-piste. L'autre, sur la station de Sommand, où une jeune fille de 28 ans, accompagnée de trois amis, s'est retrouvée ensevelie sous 80 cm de neige. 11 pisteurs ont dû intervenir.

Un isérois de 35 ans a trouvé la mort dans une avalanche dimanche 5 février après-midi dans le massif du Vercors, dans la Drôme, un massif habituellement peu touché par les avalanches, a indiqué la gendarmerie. Aucune alerte avalanche n'était alors en vigueur dans ce massif.
 

 L'avalanche, une avalanche de plaque , s'est déclenchée au passage d'un groupe de randonneurs à a skis évoluant hors piste près de la localité de Glandage, a également fait un blessé, un homme de 34 ans. Une troisième personne qui faisait partie de l'équipe de randonnée est indemne, a précisé la gendarmerie.
 

Par ailleurs , en Haute-Savoie une nouvelle avalanche  a eu lieu à Praz de Lys sur un secteur hors piste accessible par les remontées mécaniques. 60 à 80 personnes se sont mobilisées avec deux chiens d'avalanche mais aucune victime n'a été trouvée.

Samedi 4 février

A Thollon-les-Memises, en Haute-Savoie, un skieur hollandais, âgé de 54 ans, qui évoluait hors piste avec 3 autres personnes a été emporté dans une coulée ce samedi 4 février. Les secours l'ont trouvé à demi enseveli, en arrêt cardiaque et n'ont pu le réanimer.

Autre coulée  toujours en Haute-Savoie, au Praz de lys Sommand près de Mieussy, un groupe a été emporté dans un secteur hors piste accessible par les remontées mécaniques. La monitrice ESF qui encadrait ce groupe a été emportée dans la coulée. Hospitalisée à Annecy dans un état grave, elle a été opérée dimanche. Son pronostic vital est toujours engagé.

Les professionnels expliquent que nous sommes dans des conditions de neige très particulières avec de grosses quantités qui sont arrivées sur un sol qui n'était pas encore refroidi. La sous-couche est donc peu ou pas stabilisée avec un manteau neigeux important, homogène et peu transformé.

Sur le même sujet

Thiers ( Puy-de-Dôme) : achetez une charcuterie centenaire ... pour 1€ !

Les + Lus