Alpes : Record au féminin !

Elles n'étaient que 2, elles sont désormais 8 femmes députées venues des Alpes, un record !

Par Jean-Christophe Pain

video title

Record au féminin

Elles étaient 2 seulement (Fioraso et Battistel, PS) en 2007 dans les Alpes. Elles sont maintenant 8 femmes députées (1 EELV, 5 PS, 2 UMP) à l'Assemblée Nationale. Une progression jamais vue ici ! A l'image des 155 femmes qui vont sièger à Paris. Un record mais encore très loin de la parité !

Elles étaient 2 seulement (Fioraso et Battistel, PS) en 2007 dans les Alpes.  Elles sont maintenant 8 femmes députées (1 EELV, 5 PS, 2 UMP) à l'Assemblée Nationale. Une progression jamais vue ici ! A l'image des 155 femmes qui vont sièger à Paris. Un record mais encore très loin de la parité, avec à peine 27% des sièges occupés par des femmes.

<<< En vidéo notre émission spéciale avec Michèle Bonneton, Joëlle Huillier et Bernadette Laclais.

Michèle Bonneton, EELV, 9ème Isère, (St Marcellin-Voiron) est la seule députée écologiste de la région. Elle a bénéficié de la stratégie électorale PS-EELV, dans le cadre de l'accord qui a permis à Erwann Binet de battre Jacques Remiller. Michèle Bonneton, 56 ans, mère de 2 enfants, est productrice de noix bio et professeur agrégée de sciences physiques.

Joëlle Huillier, PS, nouvelle 10ème Isère, (l'Isle d'Abbeau, la Verpillière) est une femme de terrain. Née à Lyon en octobre 1948, mère de deux filles, cadre retraitée d'un organisme de protection sociale, elle vit depuis 35 ans dans le Nord-Isère. Elle a travaillé dans l'action sociale, sur l'accès aux soins, la désinsertion professionnelle, la dépendance des personnes âgées. Militante associative, elle a participé à la construction des villes nouvelles dans ce secteur. 

Bernadette Laclais, PS, nouvelle 4ème Savoie, (Chambéry) est plus connue des alpins. Conseillère municipale à Chambéry dès 1995, à 28 ans, puis directrice de cabinet de son mentor Louis Besson. Première adjointe en 2001, désignée maire en 2007, élue en 2008, et 1ère vice-présidente du Conseil Régional.

Béatrice Santais, PS, 3ème Savoie, (Montmélian-Maurienne) représente à la fois le changement et l'héritage. Changement puisqu'elle fait passer à gauche un territoire longtemps tenu par l'UMP Michel Bouvard. Héritage puisqu'elle est la fille d'une figure socialiste, Roger Rinchet, un proche de François Mitterrand, qui fut député puis sénateur de Savoie. Elle a d'ailleurs mené une politique de continuité en tant que conseillère municipale, puis maire de Montmélian depuis 2008.

Virginie Duby-Muller, UMP, 4ème Haute-Savoie, (Annemasse) est la plus jeune des 8 députées alpines, âgée de 32 ans. Mariée et mère d'un enfant, Virginie Duby-Muller, diplômée de Sciences-Po, était attachée parlementaire et suppléante du sortant Claude Birraux depuis 2007. Ce dernier ne se représentant pas, elle lui succède sans surprise.

Sophie Dion, UMP, nouvelle 6ème Haute-Savoie, (Cluses-Chamonix) est sans doute la plus "sportive" des députées alpines. Elevée au Grand Hôtel de Morzine, tenu par sa famille qui développa la station, monitrice de ski, conseillère municipale, conseillère régionale, elle a conseillé Nicolas Sarkozy de 2007 à 2012 pour sa politique sportive. Avocate spécialisée en droit du travail et du sport, elle a enseigné à Dijon et Paris, et appliqué les 35 heures aux joueurs du PSG ! 

Sur le même sujet

Fêtes du Roi de l'Oiseau

Les + Lus