Arnaque aux légumes bio

Pendant deux ans et demi, un homme a vendu des faux légumes bio aux Amap.

Par Régions

Les amap (Association pour le maintien d'une agriculture paysanne) de Bourgoin, Genas et Mions ont acheté des produits possédant une fausse certification. Un producteur a profité d'un fonctionnement basé sur la confiance et la proximité pour vendre une récolte qui n'était pas la sienne.

C'est lors d'une visite prévue dans le cadre de la signature d'un accord avec la nouvelle Amap de Mions qu'un adhérent, fils d'agriculteur, a relevé de nombreuses incohérences (pas de lieu de stockage pour les légumes, taille de l'exploitation qui ne correspond pas au volume produit...). L'escroquerie est alors démasquée et l'homme rembourse les 3000 euros avancés par l'association de Mions. L'Amap de Genas confond l'homme à son tour. Le faux producteur bio accepte encore de rendre l'argent avancé. Mais d'autres Amap, ainsi que des clients de marchés où il vendait également ses légumes, ont déposé plainte pour escroquerie.

Sur le même sujet

Les + Lus