• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Beaver Creek : Poisson meilleur français

A l'occasion du deuxième entraînement, dans le camp tricolore, c'est David Poisson qui s'est le mieux classé.

Par France 3 Alpes avec l'AFP

Avec le dossard 55, David Poisson a décroché la 9e place en profitant de
la "visibilité un peu meilleure". "La piste est nickel, un vrai billard, elle ne bouge pas, a-t-il dit. Tout le monde a sa chance pour la course" a déclaré le skieur de Peisey Vallandry.

3 Autrichiens aux trois premières places

L'Autrichien Hannes Reichelt, 3e mercredi du 1er entraînement à la descente de
Coupe du monde de ski alpin de Beaver Creek (Colorado), a confirmé jeudi en signant
le meilleur temps du 2e et dernier entraînement, devant son compatriote Matthias
Mayer
.
Les conditions de visibilité se sont améliorées au fil de la séance et Mayer a
pu s'intercaler à la 2e place, à 07/100 de Reichelt, malgré son dossard 67.
Klaus Kroell a complété le triplé autrichien avec le 3e temps, lui avait réalisé
la 5e performance mercredi.

Le Suisse Didier Cuche, vainqueur le week-end dernier à Lake Louise (Canada) de
la première descente de la saison et meilleur temps du 1er entraînement, a pris
la 5e place jeudi
, à 82/100 de Reichelt. L'Américain Bode Miller, 4e temps mercredi,
a signé le 8e temps jeudi, confirmant qu'il était dans le coup.

La descente est prévue vendredi (18H00 GMT), avant un super-G samedi, un géant dimanche, un autre géant mardi, un super-G dames mercredi et un slalom le jeudi
9 décembre. Ces trois dernières courses sont reprises de Val d'Isère.

Le Français Guillermo Fayed, qui avait été la bonne surprise au 1er entraînement
côté tricolore avec le 10e temps, à une seconde de Cuche, a confirmé jeudi avec
le même classement, à 1 sec 18/100 de Reichelt.
"Cela ne sont que des entraînements, a temporisé Fayed, il y a beaucoup de gars
qui gèrent ou qui n'ont pas leurs meilleurs skis. D'habitude, je n'aime pas être
bien à l'entraînement car ça fait cogiter avant la course. Et aussi parce que tu
es d'autant plus déçu quand tu rates ta course après..
."

Johan Clarey, 6e de la descente de Lake Louise (ex aequo avec son compatriote
Adrien Théaux) et meilleur tricolore du 1er entraînement (8e), a cédé du terrain
jeudi (28e)
, se disant un "peu patraque" mais restant confiant. "Même quand je
n'ai pas de bonnes sensations, comme hier (mercredi), je vois que je ne suis pas
si loin que ça, c'est positif
", assure le skieur de Tignes.
Le chef de file de la vitesse française, Adrien Théaux, a réalisé le 18e temps
jeudi après une prestation très moyenne lors du 1er entraînement (31e).

"J'ai des petits problèmes de réglage sur cette neige sèche et agressive, j'ai
changé des choses, mais ce n'est pas encore ce que je voudrais. Le manque d'expérience joue un peu, j'apprends encore
", a expliqué le Pyrénéen.

Yannick Bertrand, 23e mercredi, a fini 33e jeudi. "J'ai beaucoup de travail à
faire dans le mur, je peux encore plus tendre la ligne
", a-t-il expliqué.

Sur le même sujet

le Hussard sur le toit... il était une fois un tournage dans les Baronnies, en Drôme

Les + Lus