• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Boson de Higgs : découverte d'une particule

Le Cern de Genève annonce la découverte d'une nouvelle particule "compatible" avec le boson de Higgs.

Par AFP

video title

video title

Cern de Genève et le Boson de Higgs

La fin probable de la traque menée au Cern à Genève. Les physiciens auraient mis la main sur le fameux boson de Higgs .Une particule considérée comme cruciale dans la formation d'une partie de l'univers.

Une nouvelle particule "compatible" avec les caractéristiques du boson de Higgs, chaînon manquant dans la théorie des particules élémentaires, a été découverte, a annoncé, mercredi 4 juillet, l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN).

Le boson de Higgs est considéré par les physiciens comme la clef de voûte de la structure fondamentale de la matière, la particule qui donne leur masse à toutes les autres dans notre univers selon la théorie dite du "Modèle standard".


"Nous avons franchi une nouvelle étape dans notre compréhension de la nature", a déclaré le directeur général du Cern, Rolf Heuer, dans un communiqué.


"La découverte d'une particule dont les caractéristiques sont compatibles avec celles du boson de Higgs (...) ouvre la voie à des études plus poussées, exigeant davantage de statistiques, qui établiront les propriétés de la nouvelle particule", a-t-il expliqué.


"Elle devrait par ailleurs lever le voile sur d'autres mystères de notre Univers", a-t-il ajouté.

Peu avant la diffusion de ce communiqué, Joe Incandela, porte-parole de l'une des expériences en cours, avait relaté, très ému, lors d'un séminaire scientifique organisé à Genève par le Cern, les avancées des derniers mois.

"Nous avons observé un nouveau boson" mais "nous avons besoin de davantage de données" pour vérifier qu'il s'agit bien du boson de Higgs, a-t-il expliqué devant un parterre de scientifiques.

Champagne pour le Papa du Boson ! 

En 1964, par déduction, le physicien britannique Peter Higgs avait postulé l'existence du boson qui porte son nom, avec ses collègues Robert Brout et François Englert.

Le physicien agé de 83 ans, a fait part de sa joie mercredi à l'annonce de la découverte d'une nouvelle particule "compatible" avec celle qui porte son nom dont il avait suggéré l'existence il y a près de 50 ans.


 "Je suis stupéfait par l'incroyable vitesse avec laquelle ces résultats ont été obtenus", a-t-il déclaré dans un communiqué envoyé par l'Université d'Edimbourg, en Ecosse.


 "Je n'aurais jamais pensé assister à cela de mon vivant et je vais demander à ma famille de mettre le champagne au frais", a ajouté le physicien de 83 ans qui était présent à Genève mercredi lors d'un séminaire scientifique organisé par l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (Cern) pour présenter ces résultats historiques.
 

Comprendre le boson de Higgs en dessin animé

The Higgs Boson Explained from PHD Comics on Vimeo.

Sur le même sujet

Insolite. Dans l'Allier, une maison de retraite pour les objets d'art

Les + Lus