• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Bozel (Savoie) : Jordan tue son père et ses frères

© France3
© France3

Jordan a tué son père et ses frères avec une arme à feu au domicile familial.

Par Isabelle Gonzalez

video title

video title

Drame familial à Bozel (73)

Vingt-quatre heures après, les enquêteurs s'interrogent toujours sur les ressorts du drame familial survenu jeudi soir, à Bozel, en Savoie. Le meurtrier présumé, 24 ans, fils d'une famille connue de la Tarentaise, a reconnu être l'auteur de la tuerie familiale, dans laquelle son père et son plus jeu

Un jeune de 24 ans, est soupçonné d'avoir abattu son père et ses frères de 8 ans et 17 ans, jeudi 26 juillet, en soirée, à Bozel près de Courchevel.

Jordan, c'est son prénom, avait des antécédents psychiatriques, les experts qui l'on rencontré estiment qu'il était conscient de ses actes au moment des faits.

 

 


Selon les premiers éléments de l'enquête, la mère du suspect serait arrivée au domicile familial alors que son fils était en train de tirer sur ses proches ou qu'il venait de le faire. Réussissant à s'enfuir, elle a pu donner l'alerte. Vendredi soir, elle était toujours hospitalisée, en état de choc , avec une plaie au visage et n'avait pu être entendue par les enquêteurs.

Il aurait pu préméditer son geste

Le jeune homme a été arrêté dans la maison familiale alors qu'il quittait les lieux du drame. Il a alors été placé en garde à vue à la gendarmerie d'Albertville. Pleurant, se tenant la tête dans les mains, le jeune homme a dit aux gendarmes avoir pété les plombs. Un coup de folie ? Pourtant, c'est une enquête de flagrance pour assassinat et tentatives d'assassinats qui a été ouverte. Selon le substitut du procureur de la République de Chambéry, Gwenaëlle Terrieux, plusieurs éléments laissent penser «qu'il y a bien eu préméditation».

Une arme, qui serait celle du crime, a été retrouvée au domicile familial et n'appartiendrait pas à la famille, indique le parquet. Il s'agit d'un pistolet automatique de calibre 6,35 mm. Comment et pourquoi Jordan se l'était-il procurée ? Les corps seront autopsiés ce samedi.

Il a déjà eu des troubles psychiatriques

Le suspect a déjà eu des troubles psychiatriques. Cela confirme des témoignages de voisins concernant Jordan. Le jeune homme vivait seul depuis quelque temps dans un appartement. Le parquet de Chambéry évoque des relations familiales conflictuelles entre lui et son père, «émaillées d'incidents fréquents, à cause de l'addiction de Jordan aux jeux vidéos», relate le procureur.

Sur Internet, les enquêteurs ont pu mettre la main sur un message de Jordan, posté en février dernier sous le pseudonyme «ombr-mortel». Il postulait alors pour intégrer une association de joueurs, «Les loups d'Amakma». Il s'y décrit comme un joueur régulier et fidèle, droit et drôle. «Je bosse énormément mais passe mes week-ends, sauf sortie en boîte, sur Dofus», un jeu de rôle en ligne, ajoutant : «Je suis quelqu'un de très droit et drôle». Dans le cadre de l'enquête, son ordinateur pourrait être étudié, a précisé le procureur. A l'issue de sa première journée de garde à vue, le jeune homme qui reste prostré n'a pu donner une version cohérente des faits.

 

 

.

Sur le même sujet

Dimanche en Politique - La table de Vailhac

Les + Lus