Décès Gilles Jacquier : bavure ?

Le Figaro affirme que le journaliste français Gilles Jacquier a été victime d'une "bavure" des rebelles syriens

Par AFP

Le quotidien Le Figaro affirme  sur son site que le journaliste de France 2, Gilles Jacquier a été tué le 11 janvier dernier par "un tir d'obus lancé par les rebelles de Homs, qui visaient un quartier alaouite pro-régime où se trouvait" le grand reporter.
 Le quotidien cite une "source proche du dossier au ministère de la Défense à Paris".

"Les analyses balistiques et les renseignements recueillis sur place par nos sources juste après le drame indiquent que Jacquier a été tué d'un tir d'obus de mortier de 81 mm venu d'un quartier sunnite rebelle", a déclaré cette source, selon Le Figaro. "Des analyses montrent assez précisément la source du tir"

 "Le gouvernement n'a "pas confirmation" des informations du Figaro "

 
La porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, a affirmé mercredi 18 juillet que celui-ci n'avait "pas confirmation" des informations du Figaro selon lesquelles le journaliste Gilles Jacquier aurait été tué le 11 janvier en Syrie à Homs par des tirs des forces rebelles.


 "Nous avons bien lu les informations du Figaro, mais nous n'avons pas confirmation de ces informations", a déclaré Mme Vallaud-Belkacem interrogée par la presse à l'issue du Conseil des ministres.


 Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, "tente de se procurer toutes les informations nécessaires" concernant les circonstances de la mort du reporter de France 2, a-t-elle dit, ajoutant: "Il va de soi que ce sujet est présent dans nos esprits à tous".


 "Tous les services spécialisés, ainsi que les diplomates de l'ambassade de France à Damas sont d'accord (avec) cette conclusion", ajoute cette source, selon le quotidien.

Sur le même sujet

Gérard Collomb sur la candidature à la Métropole de David Kimelfeld

Les + Lus