• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Des avocates grenobloises mobilisées en Turquie

L'Institut des Droits de l'Homme du Barreau de Grenoble a mandaté deux avocates à Istanbul.

Par France 3 Alpes

video title

Maitre Joelle Vernay témoigne de retour de Turquie

L'Institut des Droits de l'Homme du Barreau de Grenoble se mobilise pour des avocats Kurdes de Turquie . Ils sont 36 à avoir été emprisonnés par le régime en place . Accusés officiellement de terrorisme mais sans aucune preuve d'après l'Institut

Deux avocates du Barreau de Grenoble, Maître Joëlle VERNAY et Maître Stéphanie SEGARD, viennent d'assister en Turquie au procès de confrères turques accusés d'avoir assuré la défense de militants kurdes.

De retour à Grenoble, les deux avocates ont participé ce jeudi à une conférence de presse à la Maison de l’avocat de Grenoble.

       en vidéo, le témoignage de Maître Joëlle VERNAY

La Convention Européenne des Droits de l’Homme bafouée

Maître Joëlle VERNAY et Maître Stéphanie SEGARD ont observé le déroulement du procès de leurs confrères du 16 au 18 juillet 2012 à la Cour Criminelle Spéciale d’Istanbul. Elles se disent consternées des violations manifestes et réitérées de la Convention Européenne des Droits de l’Homme, pourtant ratifiée par la Turquie.

De leur côté, 10 autres avocats français (provenant des Barreaux de Paris, Montpellier et Rennes, du CNB, d’Avocats sans Frontières et de la FIDH) et des avocats européens (Belges, Hollandais Allemands, Anglais, Suisses, Suédois, Autrichiens et Irlandais) ont également fait le déplacement, tant l’attaque à la profession d'avocat leur semble particulièrement inquiétante et inacceptable.

L'opération KCK

Selon l’Institut des Droits de l’Homme du Barreau de  Grenoble, une opération dite « KCK », visant à lutter contre toute forme d’expression démocratique ou de soutien aux minorités kurdes de Turquie, a conduit depuis mai 2009 à l’arrestation de près de 3000 personnes : intellectuels, journalistes, universitaires… puis en novembre 2011, 46 avocats ont été arrêtés au prétexte qu’ayant assuré la défense de militants kurdes ou même directement de Monsieur OCALAN (leader du mouvement kurde et incarcéré depuis 1999 en Turquie) ils étaient eux-mêmes coupable d’appartenir à une organisation terroriste...

L’Institut des Droits de l’Homme du Barreau de  Grenoble

L’Institut des Droits de l’Homme du Barreau de Grenoble a pour objet de veiller au respect des conventions internationales et des droits de l’homme.  

Il a été alerté par la situation en Turquie où le libre exercice de la profession d’avocat semble de longue date extrêmement difficile.

Sur le même sujet

VIDEO. Haute-Loire : le village de Pont-Salomon essuie les dégâts après le passage des orages d'une rare violence

Les + Lus