• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Des médecins clermontois en mission au Maroc

Dans les montagnes de l'Atlas, ils ont apporté une aide médicale à une des regions les plus pauvre du pays.

Par Stéphane Moccozet

video title

Des médecins auvergnats en mission marocaine

La 6e mission humanitaire de l'AMDAM (association médicale d'aide au développement entre l'Auvergne et le Maroc) vient de s'achever. En 8 jours, elle a réalisé quelques 8000 consultations et plus de 300 interventions chirurgicales dans la région d'Er Rachidia.

C'était début octobre, des médecins, chirurgiens, infirmiers, aides-soignants, tous bénévoles, tous auvergnats, ont pris sur leur temps personnel pour partir en mission humanitaire au Maroc, dans une de ses régions les plus pauvres.

Aziz Amar est né, voilà 47 ans, à Rich au Maroc. Issu d’une famille de 6 enfants, il est le fils d’une mère au foyer et d’un père instituteur. Ses origines modestes ne l’empêchent pas d’accomplir un parcours scolaire, puis universitaire, exemplaire. Il poursuit ses études secondaires à Er Rachidia avant de rejoindre la faculté de médecine de Rabat. C’est en France qu’il se spécialisera.

Aujourd’hui, le docteur Aziz Amar est installé en Auvergne, il est anesthésiste-réanimateur à la clinique de la Chataigneraie de Beaumont, dans le Puy-de-Dôme.

S’il n’est jamais retourné exercer dans son pays natal, le Dr Amar a, néanmoins, le sentiment d’avoir une dette à payer, d’être redevable. Il n’a jamais oublié qu’il venait d’un milieu modeste, ni qu’il avait grandi dans une des régions les plus pauvres du Maroc.

Président de l’AMDAM, l’association médicale d'aide au développement entre l'Auvergne et le Maroc, il emmène chaque année plusieurs médecins et des centaines de kilos de médicaments au pied de l’Atlas. L'association cible son action médicale sur deux sites majeurs, celui de Rich pour les consultations médicales et celui d'Er Rachidia pour les interventions chirurgicales.

Cette année, l’association est allée encore plus loin en créant des postes médicaux avancés, à Gourama notamment, pour se rapprocher au plus près des personnes isolées dans les montagnes de l'Atlas.

Des bénévoles qui donnent sans compter

Les médecins et chirurgiens déboursent chacun 500 euros pour le séjour, quand les infirmiers, aides-soignants et personnels administratifs en sont pour 300 euros de leur poche.

Une famille marocaine à Clermont-Ferrand

Dans le cadre de cette mission qui s’est déroulée début octobre, une famille marocaine a pu être rapatriée en France. Après l'obtention d'un visa, elle va pouvoir séjourner à Clermont-Ferrand le temps de la prise en charge médicale de l'enfant. Il sera opéré par les services de cardiologie dans les jours à venir.

Site internet : www.amdamfr.com

A voir : le reportage consacré à la mission de l'AMDAM au maroc réalisé par Jérôme Doumeng et Jean Jazeix

Sur le même sujet

Les militants du Rassemblement National 69, rassemblés à Irigny pour la soirée électorale

Les + Lus