• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Drame de Culoz : une famille décimée

© France 3 RA
© France 3 RA

Un père se suicide en incendiant sa voiture. Ses enfants étaient à l'intérieur. La mère est découverte morte à Bourg.

Par Dolores MAZZOLA

video title

video title

Drame de Culoz : un témoignage

Dans l'Ain, un père de famille est soupçonné d'avoir tué son épouse avant de mettre fin à ses jours en incendiant sa voiture dans laquelle se trouvaient également ses 3 enfants. Jean Perrier a recueilli le témoignage d'un homme qui a assisté au drame - extrait 12/13 Rhône-Alpes - 04/10/1

Le drame s'est produit lundi soir, vers 20h30, à la station service d'un supermarché de Culoz, dans l'Ain. Un père de famille a aspergé d'essence la carrosserie et l'intérieur de sa voiture à l'aide du pistolet d'une pompe, avant d'y mettre le feu et de prendre place aux côtés de ses trois enfants dans le véhicule.

L’homme de 33 ans a péri dans les flammes avec ses deux plus jeunes enfants, une fillette de 4 ans et un garçonnet de 6 ans. Seul l'aîné, âgé de 11 ans, a réussi à s'échapper. Il a été secouru par deux témoins impuissants de la scène. Grièvement brûlé, l'enfant a été hospitalisé à Lyon. Mercredi matin, il se trouvait toujours dans un état critique...

Ci-contre les témoignages des personnes ayant assisté à la scène d'incendie.
(les reportages de J.Perrier & S.Adam 12/13 et 19/20 Rhône-Alpes - 04/10/11)

C'est grâce à la plaque d'immatriculation du véhicule et aux enregistrements vidéo de la station-service que les gendarmes ont pu déterminer que la famille venait de Bourg-en-Bresse, à 90 km de Culoz. Quelques heures après l'incendie, le corps sans vie de la mère a été découvert dans le salon du domicile familial. La jeune femme de 29 ans gisait ligotée et bâillonnée. Une autopsie doit être pratiquée mercredi pour établir les circonstances précises du décès. Cette famille sans histoire, d'origine bosniaque, était installée depuis deux ans dans le centre-ville de Bourg-en-Bresse. Mardi après-midi, lors d'un point-presse, le procureur de la République Marie-Christine Tarrare a évoqué "un problème de jalousie". Selon les enquêteurs, la mère aurait été tuée par son mari au cours d'une dispute. Des lettres laissées par le père ont été retrouvées dans l'appartement. Dans le quartier, c'est l'incompréhension. Des cellules d'aide psychologique ont été mises en place pour les élèves dans les établissements scolaires fréquentés par les trois enfants du couple.

 Ci-contre les reportages de S.Valsecchi & F.Llop - 12/13 et 19/20 Rhône-Alpes - 04/10/11.

Sur le même sujet

Romans/Isère : les serres du lycée horticole dévastées par la grêle du 15 juin

Les + Lus