• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Feu vert pour un test prénatal controversé

Par AFP

La Suisse a donné le feu vert au test de dépistage prénatal de la trisomie, a rapporté, dimanche 29 juillet, la presse helvétique. La décision de l'agence pour les produits thérapeutiques (Swissmedic) signifie que le test controversé sera accessible dans le pays à partir de la mi-août.

Le test, conçu par LifeCodexx, comprend l'analyse d'échantillons de sang de la femme enceinte afin de déterminer la présence ou non dans le foetus du Syndrome de Down, connu également sous le nom de trisomie 21.

L'entreprise, dont le siège est en Allemagne, décrit la procédure, commercialisée comme Prenatest, comme "une alternative sans risques à des méthodes communes invasives telle l'amniocentèse".

Ce développement fait suite à une tentative des organisations membres de la Fédération internationale du Syndrome de Down de convaincre la Cour européenne des droits de l'homme de ne pas reconnaître le droit à avoir recours à de tels tests.

La Fédération, qui regroupe trente associations dans seize pays, a déclaré en juin que la Cour de Strasbourg devait "reconnaître la condition humaine et protéger le droit à la vie des personnes trisomiques et handicapées".

Lire aussi l'article de nos confrères suisses de la RTS

Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : 70 postes supprimés à Dietal, les salariés toujours mobilisés

Les + Lus