Grenoble : contre les braquages, la caisse antivol

Devant la recrudescence des braquages, certains commerçants optent pour la vidéosurveillance ou le vigile.

Par France 3 Alpes

video title

Echirolles : une caisse antivol

Après un braquage particulièrement traumatisant pour son personnel, un boulanger d'Echirolles près de Grenoble a décidé de s'équiper d'une caisse antivol. Le vendeur n'a plus de contact avec les espèces : le client met l'argent dans la caisse, reliée à un coffre. Reportage

Dans une boulangerie d'Echirolles près de Grenoble, le patron a lui décidé d'opter pour la caisse antivol. Son établissement a été braqué en janvier 2011, 6 mois seulement après son ouverture. En milieu de matinée, un malfaiteur cagoulé surgit et saute sur la caisse. Il repart avec 200 euros. La vendeuse, traumatisée, sera arrêtée 6 mois.

Rémy Jouffray n'a alors qu'une seule volonté : plus jamais ça. C'est en surfant sur internet que ce boulanger a découvert la caisse antivol ou "cash guard".

<< En vidéo, le reportage d'Isabelle Guyader et Dominique Bourget

Plus qu'une caisse, la cash guard est également un coffre-fort. Le vendeur n'entre plus en contact avec les espèces. c'est le client qui introduit pièces et billets dans la machine et la machine qui rend au client la monnaie. Une fois encaissé, l'argent, stocké dans une urne scellée au sol, est inaccessible.

Plus d'erreur dans le rendu de monnaie et surtout une sérénité retrouvée : malgré les 400 euros de location par mois, Rémy Jouffray est satisfait et certains de ses collègues commerçants pourraient bien suivre son exemple.

En vidéo, le braquage de la boulangerie

Grenoble : contre les braquages, la caisse antivol

Sur le même sujet

Les + Lus