Grenoble (38) : Une femme de 20 ans écrouée

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Elle a avoué le meurtre d'une femme retrouvée chez elle étranglée avec du fil électrique

Par France 3 Alpes avec l'AFP

  L'autopsie pratiquée sur le corps de cette femme de 39 ans retouvée morte dans son appartement du centre-ville de Grenoble jeudi dernier a confirmé selon nos confrères du Dauphiné Libéré qu'elle avait été étranglée avec du fil électrique. Une jeune femme de 20 ans a avoué le meurtre.

 La suspecte aurait voulu récupérer des affaires dans l'appartement de la victime .Une dispute aurait alors éclaté et aurait mal tourné.

Rappel des faits

La victime selon le parquet était une femme sans emploi, bénéficiaire du RSA,  qui vivait seule dans "une grande difficulté sociale et psychiatrique",

Les secours ont été prévenus jeudi 14 septembre, vers 21H50, par un de ses amis qui s'était rendu à son domicile, s'étant inquiété "à la suite d'un coup de fil", et avait trouvé porte close.  

L'enquête s'est très vite orientée vers les fréquentations de cette femme, qui "semblait accueillir des personnes en errance", a ajouté le parquet, évoquant "des litiges dont on a déjà connaissance".  L'affaire ne présente "pas de problématique sexuelle" et il n'y avait pas d'objet de valeur susceptible d'être dérobé dans l'appartement, selon la même source.

Le domicile de la victime était encombré d'un amas d'objets divers et variés, vraisemblablement entreposés là depuis des années: livres, disques cassés, journaux, produits de beauté, morceaux de meubles.

Sur le même sujet

Les + Lus