Grève TER: Des cheminots grévistes et ... payés !

© France3 Loire
© France3 Loire

Voilà neuf semaines que les cheminots provoquent annulations, retards sur plusieurs lignes pénalisant les usagers

Par Isabelle Gonzalez

video title

video title

Grève TER: 9 semaines de galère pour les usagers

Protestant contre une réorganisation interne conduisant, à partir du mois prochain, à une structure économique autonome regroupant conducteurs, contrôleurs et agents de gares, les cheminots sont en grève à l’appel des syndicats SUD, CGT et FO. Un mouvement qui dure car les grévistes ont trouvé la faille et de ce fait ... ils sont payés !

Conséquences pour les usagers: les retards et annulations de trains sont quotidiens sur plusieurs lignes empruntées par près de 20.000 parmi lesquelles Lyon-Saint-Etienne, une des plus utilisée en France!

                

                            Des trains annulés, retardés et ... surchargés !

Une rencontre entre la direction de la SNCF et les syndicats s'est tenue  mardi matin afin de trouver une issue au conflit, sans succès.

Comment font-ils pour tenir ?

C'est la question que tous se posent désormais, neuf semaines de grèves, neuf semaines sans salaire comment est-ce possible ?

Nos confrères des Echos révèlent qu'en fait les cheminots grévistes exploitent ce qui semble être un vide juridique : Comme convenu dans les textes, les salariés se déclarent gréviste quarante-huit heures à l’avance afin que la SNCF «puisse organiser un plan de transport adapté et le communiquer aux usagers». Mais le jour venu, une partie de la centaine de conducteurs déclarés grévistes se rendent tout de même à leur travail et sont payés normalement malgré la suppression de leur train, explique le quotidien économique

La directrice régionale de la SNCF, Josiane Beaud, a indiqué à nos confrères qu’elle envisageait «une action en justice en attendant que les parlementaires ne se penchent sur la faille que présente la loi, pour mieux l'encadrer par des décrets d'application.»

La grève n’en finit plus sur les TER de la Loire dont les cheminots grévistes ont trouvé un moyen habile de contourner la loi sur le service minimum, rapportentLes Echos ce mardi

"Pour rester en grève aussi longtemps, en atteignant «la capacité de nuisance nécessaire sans passer par une grève dure», dixit Bernard Borgialli de SUD," les cheminots ont trouvé une faille dans la loi sur le service minimum garanti dans les transports publics provoquant l’ire de leur direction", selon Les Echos.

Pour les usagers la SNCF propose une mesure commerciale

La direction régionale SNCF Rhône Alpes met en place une mesure d'urgence commerciale afin que les voyageurs aient une compensation en Janvier.

50% DE RÉDUCTION

SNCF Rhône Alpes offre 50% de réduction pour tout achat d'un abonnement mensuel sur les lignes suivantes :

Saint Etienne - Firminy - Le Puy

Saint Etienne – Roanne

Saint Etienne – Noirétable

Saint Etienne - Lyon

Lyon - Roanne

Les abonnements concernés sont :

Abonnement mensuel de travail, Abonnement Illico fréquence, Abonnement mensuel élève-étudiant-apprenti, Abonnement combiné multimodal, Abonnement intégral STAS

Les clients concernés pourront dès le 20 décembre acheter leur abonnement au guichet de leur gare habituelle. Il suffira de remplir un formulaire disponible en gare.

Une mesure qui n'a que peu d'impact sur le moral des usagers, principales victimes d'un bras de fer stérile.

>>> Ci-contre les reportages de Claire Exbrayat et Vincent Diguat :

        - Le quotidien des usagers (le 03/01/2012)

        - Les négociations avortées (le 03/01/2012)

Sur le même sujet

14 miliards pour le Fonds Mondial : le compte est bon !

Les + Lus